Publicité »
Brève

La Famille Princière dévoile une œuvre d’art commune pour le 8 mars

journee-internationale-des-droits-des-femmes-devoilement-de-lsuvre-de-mr-one-teas-compressed
© Manuel Vitali / Direction de la Communication

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, plusieurs rendez-vous se sont tenus en Principauté.

« Les femmes et le sport vus par le prisme de la nouvelle génération », tel était le thème donné à une œuvre d’art collective qui a été, au cours de la soirée d’hier, dévoilée au grand public. Une toile de 2,50m par 2,50m créée à partir d’une centaine de graffs réalisés par les élèves de CE1 de la Principauté.

Publicité

Toute la Famille Princière était présente à l’Espace Saint-Antoine, en compagnie de l’artiste Mr OneTeas, qui chapeautait l’opération, comme depuis plusieurs années. Le Prince Albert II, la Princesse Charlène, le Prince Héréditaire Jacques et la Princesse Gabriella avaient également réalisé un graff chacun.

L’œuvre finale représente le visage de la sportive française Alice Millat, reconnue comme grande promotrice du sport féminin, et qui avait participé aux premières Olympiades Féminines organisées en 1921 à Monaco.

Publicité »
oeuvre droits femmes 8 mars
© Manuel Vitali / Direction de la Communication

Plus tôt dans la journée, le Ministre d’État Pierre Dartout a accueilli un déjeuner au cœur de sa résidence, présidé par la Princesse Charlène. Plusieurs sportives monégasques y étaient conviées. L’occasion, donc, de revenir sur la thématique de cette journée du 8 mars 2023 : « Les femmes et le sport ». Les difficultés et inégalités auxquelles font face les sportives de haut niveau ont notamment été évoquées.

© Manuel Vitali / Direction de la Communication

Monaco Info a également reçu Céline Cottalorda, Déléguée interministérielle pour la Promotion et la Protection des Droits des Femmes. « Il y a eu des avancées à Monaco, comme la loi d’incrimination des agressions sexuelles. (…) Même si l’année est riche en actions, il y a encore des chantiers qui doivent être ouverts en matière d’égalité. (…) Une étude de l’IMSEE a révélé des écarts de salaires entre les hommes et les femmes, notamment dans le privé. (…) Je constate une implication de plus en plus importante à travers les associations et le soutien des institutions monégasques », a-t-elle notamment évoqué.

Publicité »