Publicité »
Brève

Le secteur du tourisme en ébullition avec l’arrivée des beaux jours à Monaco

tourisme-monaco
© Direction de la Communication / Manuel Vitali

Après une année 2022 satisfaisante, l’année 2023 s’annonce tout aussi prometteuse.

Le premier trimestre a été très marqué par la crise sanitaire, mais la situation s’est améliorée au fil de l’année et notamment à partir du Grand Prix. Voilà le bilan pour l’année 2022 tiré par le directeur de la Direction du Tourisme et des Congrès (DTC).

Publicité

En chiffres, Guy Antognelli explique que « le taux d’occupation hôtelière en 2022 était en hausse par rapport à 2021 mais toujours en retrait de huit points à la fin de l’année par rapport à 2019 (pré-Covid). Cependant, le taux d’occupation était quasiment à l’identique pour le mois de mai. Ce sont de très bons résultats », commente-il au micro de Monaco Info mardi 21 mars dernier, en marge d’une conférence organisée au Fairmont.

Plus de Français, moins de Russes

Au cours de sa présentation en présence du Ministre d’État et devant un parterre de professionnels et de partenaires du secteur touristique, le Directeur du Tourisme a également souligné que la représentation de certaines clientèles comme celles de France, d’Israël, du Mexique, du Qatar et du Koweït étaient en hausse même par rapport à l’année 2019. En revanche, la Russie, l’Ukraine, le Royaume-Uni, la Chine, le Japon ou encore l’Italie sont en net recul, notamment en raison du contexte international.

Publicité »

La DTC met toutes les chances de son côté pour attirer un maximum de visiteurs et lance une campagne de communication à l’international, déployée prioritairement aux États-Unis. Son slogan « Like Nowhere Else » (comme nulle part ailleurs) souligne l’unicité de Monaco. L’objectif affiché cette année : attirer la nouvelle génération en misant sur l’instagrammabilité, le nomadisme digital ou encore la durabilité.