Publicité »
Pratique

Elevate Monte-Carlo : trois jours d’immersion pour (re)découvrir l’espace au Grimaldi Forum

elevate-monte-carlo
L'an dernier, les élèves de la Principauté avaient été invités à rencontrer le Colonel Ron Garan - © Elevate Monte-Carlo

Cette année, l’accent sera mis sur les relations entre l’industrie spatiale et l’éco-responsabilité.

De Monaco à la Lune, il n’y a qu’un pas ! Après le succès de la première édition l’an dernier, l’événement Elevate Monte-Carlo revient en force en 2023 et voit les choses en grand.

Publicité

Au programme : trois jours dédiés aux secrets de l’espace et de la NASA au sein du Grimaldi Forum, avec des invités prestigieux, des conférences, mais aussi des activités 100% immersives.

« Cette année, je veux attiser la curiosité et y allier du fun », nous confie Zsolt Szemerszky, créateur de l’événement. Aussi, une grande attention sera accordée au volet durable de l’industrie spatiale.

Zsolt-Szemerszky-monaco
Zsolt Szemerszky a créé l’événement en 2022 – DR

Déterminé à prouver que l’industrie spatiale et l’éco-responsabilité ne sont pas incompatibles, le fondateur d’Elevate a décidé d’inviter des entreprises qui utilisent les technologies spatiales pour créer une meilleure vie sur Terre.

Publicité »

Par exemple, l’agence ClearSpace, qui récupère les débris spatiaux restés en orbite. A ce jour, plus de 5 000 satellites non-fonctionnels graviteraient autour de la Terre, ce qui n’est pas sans conséquences. « Ils peuvent entrer en collision avec la Terre, alerte Zsolt Szemerszky. Nous sommes constamment en danger. Ces débris peuvent soit brûler, soit tomber dans l’océan, mais dans tous les cas, le danger est là. »

Des activités immersives

En marge des conférences, les visiteurs pourront cette année profiter d’une expérience inédite ! D’abord, grâce à un simulateur qui leur permettra de « flotter » dans les airs et de découvrir les sensations uniques qu’éprouvent les astronautes dans l’espace.

La NASA sera également de la partie, avec sa nouvelle voiture qui fonctionne à l’hydrogène, et qui sera alors présentée en Europe pour la toute première fois. « Même si elle fonctionne à l’hydrogène, elle a plus de 2 000 chevaux et peut monter jusqu’à 356 km/h. Et elle ne pollue pas », précise Zsolt, qui ajoute qu’il sera possible de s’assoir à bord.

nasa hyperion
Cette voiture conçue par la NASA, et fonctionnant à l’hydrogène, n’émet aucune pollution – DR

Enfin, et toujours dans un souci d’éco-durabilité, les participants pourront découvrir une nourriture en poudre créée à base… d’air ! « L’air contient des molécules, qui peuvent être transformées en poudre », explique Zsolt. A l’heure où il devient de plus en plus complexe de nourrir la population mondiale, notamment en raison de l’épuisement des ressources, cette nouvelle technologie pourrait, selon les organisateurs, permettre à la Terre d’entrer dans une ère de production de nourriture durable et de mettre fin aux contraintes de l’agriculture et de ses aléas.

Publicité »

Rencontrez et échangez avec d’anciens astronautes

Comme l’an dernier, de grandes personnalités liées au monde de l’espace seront présentes. A commencer par le Colonel Ron Garan, ancien astronaute de la NASA, déjà venu pour la première édition. Nicole Stott, ancienne astronaute de la NASA et Michel Tognini, ancien astronaute du Centre National d’Études Spatiales (CNES) et de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), sont également invités.

ron-garan-monaco
Le Colonel Ron Garan était déjà présent pour la première édition – DR

Les visiteurs pourront aussi rencontrer le Docteur Carlo Viberti, ingénieur et astronaute, et Per Wimmer, philanthrope, défenseur de l’espace et futur voyageur dans l’espace.

En tout, Zsolt Szemerszky espère réunir entre 3 000 et 5 000 personnes pour cet événement qui a pour but de rassembler les gens en ces temps troublés : « quand vous êtes là-haut, vous ne voyez qu’une planète. Vous ne voyez pas les frontières. C’est le message de cet événement : sans frontières, sans politique, vous pouvez faire plus. »

Par ailleurs, les élèves de l’International School of Monaco et de la British School of Monaco recevront tous des tickets d’entrée. Les résidents de la Principauté bénéficieront aussi de tarifs spéciaux. « Monaco possède des liens très forts avec l’espace. Nous avons de nombreux résidents et organismes qui sont intéressés par l’espace et qui financent des projets. (…) Je devais apporter quelque chose à la communauté. Monaco est un bon endroit pour organiser des événements, car il y a une vraie communauté internationale ici », conclut l’organisateur.


Infos pratiques :

Publicité »
Privacy Policy