Publicité »
RĂ©cit

Ils sont 10 et vont devenir des leaders en faveur de l’environnement

promotion-re-greneration-fondation-prince-albert-II-compressed
Autour du Prince Albert II, la première promotion du programme Re.Generation lancé par la Fondation Prince Albert II. © Axel Bastello / Palais Princier de Monaco

La Fondation Prince Albert II vient d’accueillir la première promotion de son programme Re.Generation.

Pendant deux semaines, du 2 au 13 juillet, ces dix jeunes de moins de 35 ans ont été reçus en Principauté. Ils sont la première promotion du programme Re.Generation, lancé au courant du mois de mai par la FPA2.

Publicité

Qui sont-ils ?

« Nous avons voulu chercher des profils très prometteurs dans le monde entier et, surtout, des profils très diversifiĂ©s. Ce ne sont pas des Ă©tudiants, ce sont des personnes dĂ©jĂ  formĂ©es », a dĂ©veloppĂ© le vice-prĂ©sident de la FPA2 Olivier Wenden, soulignant qu’il s’agit « des talents dĂ©jĂ  bien accomplis ». Point important dans cette sĂ©lection : tous ont dĂ©jĂ  concrĂ©tisĂ©s plusieurs actions en faveur de l’environnement. Voici la liste des dix sĂ©lectionnĂ©s :

  • Ghassan Atallah – Consultant financier – Liban
  • Jahawi Bertolli – RĂ©alisateur & PrĂ©sentateur TV, Explorateur Nat Geo – Kenya
  • Sabrine Chennaoui – Eco entrepreneur – Tunisie
  • Pedro Fernandez – IngĂ©nieur agronome – Argentine
  • Victoria Herrmann – Storyteller & GĂ©ographe – USA
  • Gunjan Menon – RĂ©alisatrice spĂ©cialisĂ©e faune sauvage – Inde
  • Imogen Napper – Scientifique marine & Exploratrice Nat Geo – Royaume Uni
  • Federico Perez – Entrepreneur social & DĂ©fenseur de l’environnement – Colombie
  • Valy Phommachak – Écologiste & Journaliste – Laos
  • Anne-Sophie Roux – Ocean entrepreneur & Activiste – France

Dans le contexte d’une chute de 69% en moyenne des populations d’animaux sauvages au cours des dernières dĂ©cennies, le programme souhaite former ces leaders qui guideront et inspireront une future gĂ©nĂ©ration. De nombreux participants se spĂ©cialisent dans la communication sur les questions environnementales, non seulement pour documenter les changements et sensibiliser, mais aussi pour inciter Ă  l’action. DĂ©couvrez le parcours de trois participants et leurs projets menĂ©s :

Anne-Sophie Roux est une entrepreneuse et une activiste de l’ocĂ©an avec une formation en sciences sociales et politiques. En participant Ă  la restauration d’habitats marins tels que les rĂ©cifs coralliens et les mangroves, elle a Ă©tĂ© tĂ©moin des impacts considĂ©rables que cela reprĂ©sente pour les communautĂ©s locales. La française a crĂ©Ă© la start-up TÄ“naka afin de restaurer les systèmes cĂ´tiers via des programmes qu’elle propose aux entreprises. Anne Sophie Roux a Ă©tĂ© nommĂ©e Young Ocean Leader par l’organisation Ă  but non lucratif amĂ©ricaine Sustainable Ocean Alliance, dont elle est devenue la reprĂ©sentante pour la France.

Publicité »

Imogen Napper est une scientifique marine et une exploratrice du National Geographic. Elle a Ă©tĂ© dĂ©crite comme une « dĂ©tective du plastique », car ses recherches portent sur les diffĂ©rentes sources de pollution plastique dans l’environnement. Ses travaux ont influencĂ© la lĂ©gislation interdisant les microbilles dans les produits de gommage pour le visage, Ă©tudiĂ© la manière dont nous polluons la planète en lavant et en portant nos vĂŞtements, dĂ©montrĂ© que les sacs en plastique biodĂ©gradable pouvaient encore contenir un plein chargement de courses après avoir Ă©tĂ© immergĂ©s dans l’ocĂ©an pendant trois ans et trouvĂ© les microplastiques les plus Ă©levĂ©s de la planète près du sommet du mont Everest.


Jahawi Bertolli est un explorateur du National Geographic, un cinĂ©aste et un prĂ©sentateur de tĂ©lĂ©vision spĂ©cialisĂ© dans la faune et le monde sous-marin. Il raconte les histoires de la faune africaine et de la conservation en les racontant Ă  travers les yeux des communautĂ©s qui ont vĂ©cu dans ces environnements. Son court mĂ©trage « Bahari Yetu » a Ă©tĂ© finaliste des Jackson Wild Media Awards, a fait partie de la sĂ©lection officielle du 2021 International Wildlife Film Festival et a remportĂ© le Howard Hall Award of Excellence lors du 2021 Ocean Geographic Society Picture of the Year. Il prĂ©sente une nouvelle sĂ©rie sur CBBC rĂ©alisĂ©e par l’unitĂ© d’histoire naturelle de la BBC, et a Ă©tĂ© le co-animateur de la sĂ©rie Ecoflix « The Pulse » et de la sĂ©rie PBS YouTube « In Our Nature ».

DĂ©couvrez tous les participants sur Re.Generation Leaders.

Premier campus Ă  Monaco

Pour la promotion, cette dizaine de jours a Ă©tĂ© l’occasion de profiter de plusieurs master classes, en plus de modules de formation et de coaching personnalisĂ© visant Ă  renforcer leurs aptitudes en leadership et en communication, dispensĂ©s par l’UniversitĂ© d’Édimbourg et l’INSEAD.

Publicité »

Pour une meilleure mise en pratique, direction la Mer MĂ©diterranĂ©e, Ă  la rencontre des espèces marines du sanctuaire Pelagos. L’occasion de donner quelques premières impressions Ă  Monaco Info. « Ce programme nous permet de faire beaucoup d’introspection, pour savoir quelles sont nos faiblesses, nos points forts. C’est très important dans le contexte de l’envrionnement », rĂ©pond Ghassan Atallah.

« L’opportunitĂ© de venir Ă  Monaco, d’apprendre et de rencontrer des personnes incroyables, m’aide vraiment Ă  dĂ©velopper mon projet » souligne Jahawi Bertolli qui travaille au Kenya pour la crĂ©ation d’aires marines protĂ©gĂ©es.

Seule française du groupe, Anne-Sophie Roux se rĂ©jouit des rencontres au sein de sa promotion, lui apportant une « ouverture d’esprit incroyable ».

Ă€ l’issue de ce campus qui se termine le 13 juillet, la Fondation ouvrira Ă  ces jeunes les portes de son rĂ©seau pendant un an. Prises de parole lors d’Ă©vĂ©nements internationaux, participation Ă  des programmes mĂ©diatiques… L’objectif est de leur assurer afin de leur assurer un maximum de visibilitĂ© dans le but de crĂ©er de nouveaux projets en faveur de la protection de la planète.

Le Prince Albert II de Monaco est d’ailleurs le parrain de cette première promotion et a reçu au Palais les dix jeunes, leur offrant un temps d’échange autour de leur engagement environnemental. 

Publicité »