Publicité »
Brève

Le conducteur de l’accident mortel du tunnel Louis-II roulait à 156km/h sous l’emprise de l’alcool et de la cocaïne

tunnel louis ii accident
L'accident s'était produit dans le tunnel Louis-II, près de l'Auditorium Rainier III - © Horizon06 via Wikipédia

Les trois personnes à bord du véhicule sont décédées lors de cet accident survenu en avril dernier.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 31 mars au 1er avril derniers. Aux alentours de 4 heures du matin, un véhicule transportant trois personnes provoquait un accident dans le tunnel Louis-II. D’après les premières constatations des forces de l’ordre, le conducteur « avait perdu le contrôle du véhicule, qui avait alors traversé la ligne blanche avant de violemment percuter le muret en béton près de l’Auditorium Rainier-III. » Sous le choc, le véhicule avait pris feu et les trois passagers sont décédés, malgré l’intervention des Sapeurs-Pompiers.

Publicité

Plus de trois mois après les faits, de nouveaux éléments ont été mis au jour par les forces de l’ordre. Le Parquet Général nous a d’abord confirmé l’identité des trois hommes à bord : un Français et deux Suisses, tous trois trentenaires. Deux d’entre eux travaillaient dans le secteur bancaire monégasque. L’une des victimes était résidente en Principauté, une autre demeurait en Suisse, et la troisième vivait en région Paca.

Publicité »

Mais la justice a également révélé les circonstances de l’accident : le conducteur roulait en effet à une vitesse de 156 km/h lors de son passage en courbe sous le tunnel, et plus précisément à 148 km/h au moment de l’impact.

L’homme était également sous l’emprise de l’alcool, avec un taux de 1,76 g/l de sang. Pour rappel, le maximum autorisé est de 0,50 g/l de sang. Selon les informations qui nous ont été communiquées, le conducteur avait également consommé de la cocaïne avant de prendre le volant.

Privacy Policy