Publicité »
Récit

Grand Prix des Pays-Bas : Charles Leclerc contraint à l’abandon, Max Verstappen intouchable

Charles-Leclerc
Charles Leclerc a vécu un week-end compliqué à Zandvoort (Photo © Scuderia Ferrari)

Le Néerlandais a remporté la course ce dimanche à Zandvoort dans des conditions dantesques. Le pilote monégasque a dû dire stop au 42e tour.

La course : Verstappen et les autres

Pour le suspense, il faudra repasser. Ou regarder derrière. Vainqueur de son neuvième Grand-Prix consécutif, Max Vertsappen (Red Bull) a une nouvelle fois écrasé la concurrence aux Pays-Bas, malgré des trombes d’eau qui se sont abattues à plusieurs reprises sur la piste de Zandvoort.

Publicité

Parti depuis la pole position, le double champion du monde en titre a mené la course pour s’imposer devant Fernando Alonso (Aston Martin), admirable sous la pluie, et Pierre Gasly (Alpine), surprenant troisième grâce aux choix stratégiques et aux averses.

Publicité »

De son côté, à cause d’un léger contact avec la McLaren d’Oscar Piastri dans le premier tour de course, Charles Leclerc (Ferrari) a endommagé son aileron avant, ce qui l’a privé de rythme tout au long de son Grand-Prix. Une course qui a pris fin prématurément pour le Monégasque, contraint à l’abandon au 42e tour.

Un Grand Prix à oublier pour Charles Leclerc, qui entend rapidement se rattraper. Prochain rendez-vous justement, le 3 septembre prochain à l’occasion du Grand-Prix d’Italie, à Monza, où les tifosis de la firme au cheval cabré devraient se faire entendre.

Le chiffre : 11

En décrochant sa onzième victoire de la saison, sa neuvième consécutive, Max Verstappen a égalé le record de Sebastian Vettel sur une saison. Et ce n’est pas fini…

Publicité »

La décla’ : « J’ai hâte d’être à Monza »

Charles Leclerc : « Il y a eu un contact avec Oscar (Piastri), qui n’a pas eu de grandes conséquences. C’était un petit contact, mais ça a cassé une pièce de la voiture importante et j’ai perdu trop d’adhérence après ça. On a continué en espérant avoir de la pluie pour essayer de faire un choix différent des autres et voir si on pouvait marquer un ou deux points.

(…) J’ai hâte d’être à Monza pour ressentir tout le soutien dans une saison qui est aussi compliquée et on fera de notre mieux. C’est l’une des pistes les plus difficiles de l’année en termes de balance de la voiture. Mais à Monza, on aura un autre package.»

Publicité »

Le classement : Verstappen seul au sommet

Avec ce nouveau succès, le double champion du monde en titre se rapproche encore un peu plus d’un troisième titre de champion du monde consécutif, alors qu’il reste encore neuf courses à disputer.

Avec 339 points, Max Vertsappen devance son coéquipier Sergio Perez (201 points) et Fernando Alonso (168 points). Charles Leclerc pointe lui au sixième rang (99 points).