Publicité »
Analyse

« Le risque n’a jamais été aussi élevé » : Monaco s’arme contre les cyberattaques

Lancement du premier SOC Souverain privé en Principauté
Monaco Cloud, Sekoia.io et Monaco Cyber Sécurité ont procédé à une signature afin de finaliser ce lancement d'offre - © Direction de la Communication / Manuel Vitali

Personne n’est épargné par ce fléau, pas même Monaco qui a lancé un nouveau service unique en Europe pour y faire face.

En marge du grand salon des Assises de la Sécurité qui a lieu jusqu’au samedi 14 octobre au Grimaldi Forum, Monaco Cyber Sécurité a dévoilé son SOC Souverain privé (Security Operations Center), un centre de supervision et d’intervention en matière de cybersécurité.

Publicité

Comme l’a détaillé Frédéric Fautrier, Directeur de l’agence Monégasque de Sécurité Numérique en conférence de presse, jeudi 12 octobre dernier, « c’est une entité où les équipes de sécurité vont surveiller, détecter, analyser et régir face à des incidents qui vont être signalés depuis le système des entreprises et entités, qu’elles soient privées ou publiques ». Tout ceci en temps réel avec un personnel disponible h24 et 7 jours sur 7.

Depuis cinq ans, Monaco a lancé une transformation numérique profonde, pour des raisons simples, explique Frederic Genta : « notre pays accueille une élite mondiale, et nous voulons permettre à cette élite de devenir des résidents, des investisseurs ou des entrepreneurs depuis la Principauté. Pour cela, il faut des services, des infrastructures, une organisation et des valeurs, compatibles avec l’ADN monégasque ». Parmi elles, rappelle le Délégué interministériel à l’Attractivité et à la Transition numérique, figure la sécurité.

Les attaques se professionnalisent

Le monde est de plus en plus numérique, et par définition plus risqué. Qui n’a en effet, jamais mis en ligne une information de valeur du type coordonnées bancaires ? « Le risque n’a jamais été aussi élevé », insiste Frederic Genta qui remarque un développement accru des cyberattaques et pire encore, leur professionnalisation : « là où historiquement, vous imaginiez un hacker tout seul dans son garage, vous avez aujourd’hui des organisations quasiment professionnelles qui peuvent faire beaucoup de mal ».

Publicité »

L’État monégasque a bien compris que la période était charnière et prend les cyberattaques au sérieux, notamment avec la formation des enfants à l’école. Désormais, la Principauté entre dans une nouvelle ère de sécurité avec l’arrivée du SOC, développé en partenariat avec Monaco Cyber Sécurité sur le Cloud Souverain, grâce auquel les organismes sécurisent leurs données, et l’entreprise française Sekoia.io.

Privacy Policy