Publicité »
Récit

AS Monaco Football Féminin : qui est le Groupe d’Amat, sponsor officiel des joueuses monégasques ?

Les joueuses de l'ASM FF montent de R1 en D3 la saison prochaine © Groupe d'Amat

Grandement inspiré par la virtuosité de la Principauté, Charles-César d’Amat, Président-Directeur Général du Groupe d’Amat, s’implante petit à petit à Monaco avec de nombreuses ambitions en tête. Cette saison, il a fièrement été le sponsor officiel de l’AS Monaco Football Féminin. 

Il n’a manqué quasiment aucun match cette saison, Charles-César d’Amat s’est pris d’une grande passion pour les joueuses monégasques depuis qu’il est devenu le sponsor officiel de l’AS Monaco Football Féminin (ASM FF) avec le Groupe d’Amat.

Publicité

Ce dimanche 9 juin, lors du dernier match de la saison mais surtout des barrages d’accession en D3 pour l’ASM FF, Charles-César était bien entendu le premier à encourager et soutenir les joueuses depuis sa tribune. Au coup de sifflet final, explosion de joie pour le fidèle supporter, avec l’écrasante victoire 3-0 contre l’ASBO Beauvais Oise au stade Prince Héréditaire Jacques. 

« Je suis heureux, si heureux, elles l’ont fait ! On y a vraiment pris goût, on va suivre la suite de près. On est toute une bande de fervents supporters, c’est une grande émotion de voir ça ! Félicitations aux filles ! » régit Charles-César à chaud.

© Groupe d’Amat

Là où tout a commencé

Il y a trois ans de cela, Charles-César d’Amat rencontre par hasard Thomas Martini, Directeur sportif de l’ASM FF, lors d’un événement dont le Groupe d’Amat est mécène. Quelques temps après, lorsque l’équipe féminine du Rocher se sépare de son sponsor, M. Martini reprend contact avec Charles-César et lui présente le projet. 

En décembre 2022, après une invitation au stade de Beausoleil, Charles-César a le déclic. En voyant les filles jouer, c’est le coup de cœur. « Ce jour-là, les filles jouent super bien. Elles gagnent 7-1, je suis bluffé. Les conditions me plaisent, j’aime l’ambiance. C’est le feeling qui parle à ce moment-là, on ressent vite les choses. Le projet est cohérent » se rappelle-t-il. 

L’investisseur accepte alors la proposition de sponsor officiel : « J’y suis allé et j’y suis allé à fond. Depuis, je m’éclate. J’ai été moi-même chez Décathlon acheter des t-shirts, j’ai créé un fan club, j’ai ramené mes proches et les marques dans lesquelles j’ai investi. Je faisais ça depuis seulement un mois et j’avais l’impression que ça faisait déjà un an ». 

© Groupe d’Amat

Un investissement à « impact » 

Le Groupe d’Amat repose sur un engagement profond envers des valeurs éthiques et fondamentales telles que l’intégrité, la valorisation du travail et la conviction qu’un modèle économique doit être vertueux et responsable.

Publicité »

À la question « pourquoi avoir investi dans une équipe féminine plutôt que masculine ? » Charles-César répond sans hésiter : « Le football féminin symbolise pour moi exactement le symbole de l’impact, qui est le mantra du Groupe d’AMAT. J’ai vu dans le travail et l’implication de ces femmes l’envie d’être reconnues à l’égalité des hommes, ce qui correspond à mes valeurs. 

Pour la montée en D3, je me retrouve dans mon élément de lancement de projets, d’accompagnement, de faire grandir, d’apporter de l’énergie. Cette équipe m’apporte de la joie et de la motivation. Même en vacances je regarde leurs matchs à travers des lives. Je suis leur premier fan, je suis devenu accro ! » nous confie-t-il. 

Charles-César d’Amat et André-Pierre Couffet, Président de l’ASM FF © Groupe d’Amat

La Principauté comme accélérateur vertueux

Holding d’investissements éco-responsables, le Groupe d’Amat comprend une vingtaine de sociétés en propre ou en participation dans divers secteurs. Ancré dans ces principes, Charles-César oriente toutes ses décisions en respectant à la fois l’environnement et la rentabilité. À Monaco, l’investisseur français y trouve parfaitement son compte.

« Mon implantation à Monaco était écrite. La Principauté m’inspire beaucoup. C’est un laboratoire d’idées, d’ambitions et de rayonnement absolument fabuleux, tout avance très vite ici. J’apprécie la façon dont l’État est géré. Il y a une réelle bienveillance. Quand on a passé la vitrine, on rencontre de gens passionnés par ces thématiques vertueuses, par l’impact, tout comme moi.

Ce qui m’intéresse ici ce sont leurs recherches dans l’éco-responsabilité, leur défense autour du monde marin, l’architecture et bien d’autres encore. Pour moi, Monaco est une véritable prouesse ». L’implantation du Groupe d’Amat en Principauté n’est donc qu’un début et promet de beaux projets à l’avenir.

© Groupe d’Amat
Publicité »