La grippe de retour à Monaco : le gouvernement met l’accent sur la prévention

La grippe de retour à Monaco : le gouvernement met l’accent sur la prévention

Comme chaque année, la grippe touche à nouveau Monaco. Et avec elle, vient un lot de recommandations pour essayer d’y échapper. Le vaccin reste bien sûr le moyen le plus sûr de la prévenir. Et les professionnels de la santé ou en contact direct avec le public sont particulièrement concernés. 

Avec l’hiver et le froid, elle revient inéluctablement. Un rendez-vous annuel dont tout le monde se passerait bien : la grippe devrait débarquer à Monaco dans les prochaines semaines. Et puisqu’il vaut mieux prévenir que guérir – ce qui est nettement plus long et moins agréable – le gouvernement s’est déjà fendu d’une piqure de rappel concernant la vaccination. Des recommandations qui ne sont pas à prendre à la légère puisque la maladie est loin d’être anodine selon les âges et l’état de santé de chaque patient. Le Département des Affaires Sociales et de la Santé précise donc qu’à partir de 65 ans, et pour toutes les personnes fragiles, le vaccin contre la grippe est vivement conseillé.

Les professionnels de santé en première ligne

Les professionnels de santé sont particulièrement visés, car s’ils sont en première ligne face à l’épidémie, ils ne sont pas forcément les plus vaccinés pour autant. Le Département des Affaires Sociales et de la Santé rappelle ainsi qu’il en va de même pour toutes les personnes travaillant dans des infrastructures dites « critiques » telles que le gouvernement, la sécurité, l’eau ou encore les télécommunications. Il est précisé qu’en Principauté, le vaccin est pris en charge par les organismes d’assurance maladie et que l’Office de la Médecine du Travail de Monaco peut également vacciner les personnes disposant pour cela d’une indication à titre professionnel.