Une charte signée pour l’égalité femmes-hommes au travail

Une charte signée pour l’égalité femmes-hommes au travail

Le mercredi 6 novembre, le gouvernement Princier et les représentants de la quasi-totalité des employeurs monégasques se sont engagés pour l’égalité entre les femmes et les hommes au travail, à travers la signature d’une charte. Celle-ci vise à lutter contre les discriminations en favorisant une meilleure reconnaissance de la place de la femme dans le monde du travail.

C’est un document élaboré à l’initiative du gouvernement et qui prend la forme d’une avancée dans le bon sens pour les femmes en Principauté : une charte pour l’égalité des femmes et des hommes au travail. Et les signataires en sont nombreux, puisqu’à travers leurs représentants présents hier au côté du Ministre d’État Serge Telle, c’est 99% des employeurs de la Principauté qui s’engagent contre toutes formes de discriminations. Proposée par le Département des Affaires sociales et de la santé, cette charte souhaite inciter ses signataires à promouvoir l’égalité salariale, la formation et le recrutement en faveur des femmes. Un engagement que Didier Gamerdinger, conseiller de Gouvernement, voit avant tout comme un état d’esprit.

Une charte qui engage 99% des employeurs de la Principauté

« Je pense que cet état d’esprit nous l’avons à Monaco même s’il reste encore du chemin à parcourir. C’est pourquoi j’ai proposé aux représentants des employeurs de la Principauté de s’engager en ce sens » a-t-il ainsi déclaré mercredi soir. Philippe Ortelli, Président de la Fédération des Entreprises Monégasques, Fabien Deplanche, Président de la Chambre Patronale du Bâtiment, Georges Marsan, Maire de Monaco, Serge Telle, Ministre d’État, Alberte Escande, Présidente de l’Association des Industries Hôtelières de Monaco, André Garino, Président du Conseil d’Administration du CHPG et Etienne Franzi, Président de l’Association Monégasque des Activités Financières, ont ainsi chacun exposé les raisons les poussant à s’engager à travers ce document qui, ils l’espèrent, fera une différence à l’avenir.