Parce que c’est un trouble face auquel les enseignants et les familles peuvent parfois se trouver démunis, le Département des Affaires Sociales et de la Santé a organisé une conférence dédiée aux troubles du déficit de l’attention chez les enfants et les adolescents. Destiné aux enseignants et professionnels de santé, l’objectif est de prendre en charge et adapter au mieux la scolarisation pour les enfants souffrant de ce trouble.

 

C’est un trouble qui touche de nombreux enfants et qui est souvent difficile à appréhender pour leurs parents comme pour le corps enseignant. Le mercredi 18 décembre, la Direction de l’Action Sanitaire organisait une conférence dédiée aux troubles du déficit de l’attention chez les enfants et les adolescents à destination des professeurs ainsi qu’à des associations et des professionnels de l’enfance. Cet événement avait pour but de fournir aux enseignants des clés et outils pour une pédagogie adaptés aux enfants souffrant de ce trouble et de mieux les accueillir. Une volonté pour le DASA de ne « laisser personne de côté ».

Une prise en charge plus adaptée pour ne laisser personne de côté

C’est notamment en présence du Docteur Renaud-Yang du Centre Plati que des informations sur les spécificités de ce trouble et sur sa prise en charge ont pu être données. Ce pôle médico-psychologique est justement une structure entièrement dédiée aux enfants et adolescents atteint de ce type de trouble ou présentant des difficultés d’apprentissage. À cette occasion, il a été rappelé l’importance d’une collaboration entre le centre et l’Inspection Médicale des Scolaires, un dialogue qui permet d’aménager au mieux la scolarisation de ces élèves parfois compliqué. L’objectif du Département des Affaires Sociales et de la Santé est de permettre de réunir les différents acteurs – soignants et enseignants – pour mieux prendre en charge des scolarités parfois difficiles et accompagner les familles.