Publicité »
Publicité »
Analyse

AS Monaco : Et maintenant, on fait quoi ?

AS Monaco

PrivĂ© de compĂ©titions europĂ©ennes la saison prochaine suite Ă  l’arrĂȘt prĂ©maturĂ© du championnat, Monaco doit dĂ©jĂ  se tourner vers l’exercice 2020-2021, alors que la crise sanitaire et Ă©conomique liĂ©e Ă  la pandĂ©mie de Covid-19 continue de bouleverser le paysage sportif et le monde du football.

Publicité

Il faudra une nouvelle fois faire sans. Pour la deuxiĂšme annĂ©e consĂ©cutive, l’AS Monaco ne disputera pas la prestigieuse Ligue des champions, objectif pourtant avouĂ© par la direction du club de la principautĂ©, au terme d’un exercice 2018-2019 qui avait bien failli virer au naufrage. « Les ambitions sont de retrouver le top de la Ligue 1. Nous visons le podium et une qualification en Ligue des champions » assurait Oleg Petrov, vice-prĂ©sident directeur gĂ©nĂ©ral de l’ASM l’étĂ© dernier. Mais au terme d’une saison moyenne, essentiellement tournĂ©e vers la reconstruction avec l’arrivĂ©e de Robert Moreno en dĂ©cembre pour succĂ©der Ă  Leonardo Jardim, Monaco a terminĂ© neuviĂšme de Ligue 1, suite Ă  l’arrĂȘt du championnat Ă  la 28e journĂ©e en raison de la pandĂ©mie de Covid-19. Un bilan dĂ©cevant, qu’Oleg Petrov a assumĂ© dans les colonnes de Nice-Matin. « Ce n’est clairement pas le rĂ©sultat que nous attendions. Il faut l’accepter et repartir au travail. »  

Des arrivées anticipées et un directeur sportif rapidement espéré

FinanciĂšrement impactĂ© par cette non-qualification en Ligue des champions, qui vient s’ajouter aux incertitudes Ă©conomiques (salaires, droits tv) liĂ©es Ă  la situation actuelle, l’AS Monaco va devoir trouver des solutions pour renforcer un effectif pas toujours bien Ă©quilibrĂ© et trop dĂ©pendant des exploits de l’international français Wissam Ben Yedder, co-meilleur buteur de Ligue 1 aux cĂŽtĂ©s de Kyllian MbappĂ© avec dix-huit rĂ©alisations. « Je ne pense pas que la situation aura un impact important sur notre recrutement car nous avions anticipĂ© la signature de plusieurs joueurs, relativise le vice-prĂ©sident de l’ASM, toujours pour Nice-Matin. Nous allons travailler pour baisser le nombre de joueurs que nous avons sous contrat mais nous savons aussi que ce mercato sera particulier. Nous ne nous prĂ©cipiterons pas. » Et avant de s’attaquer Ă  la refonte de son effectif, l’ASM devrait d’abord s’attacher les services d’un nouveau directeur sportif. « C’est un poste stratĂ©gique pour nous. Son profil et ses missions sont clairement identifiĂ©s. La crise a retardĂ© un peu l’avancement, mais nous continuons Ă  travailler sur ce dossier. » Les noms de John Williams, actuel directeur sportif d’Amiens, et d’Olivier Pickeu, libre depuis son licenciement rĂ©cent d’Angers, ont circulĂ©. Mais pour l’instant, rien n’est encore officiel sur le Rocher.

Des salaires à revoir, une vague de départs à prévoir et une jeunesse attendue au tournant 

En attendant l’arrivĂ©e d’un nouvel homme fort Ă  la cellule du recrutement, qui aura la lourde tĂąche, au-delĂ  des arrivĂ©es, d’allĂ©ger un effectif avec de nombreux Ă©lĂ©ments prĂȘtĂ©s (Islam Slimani, Adrien Silva, TiemouĂ© Bakayoko) ou courtisĂ©s (Wissam Ben Yedder, FodĂ© Ballo-TourĂ©), l’AS Monaco devra rĂ©gler l’épineux dossier des salaires. DĂ©sireux de faire baisser les Ă©moluments de ses joueurs en cette pĂ©riode de crise, la direction monĂ©gasque a fait plusieurs propositions. Pour l’instant les joueurs de l’ASM n’ont pas acceptĂ© les conditions proposĂ©es par les dirigeants. D’ailleurs, les autres clubs de la Ligue 1 ont aussi du mal Ă  trouver un accord avec les joueurs sur la baisse de salaires. Une chose est sĂ»re, l’étĂ© sera chaud sur le Rocher.