Le Gouvernement princier a annoncé que la phase 3 du déconfinement aurait lieu le 2 juin. Plusieurs secteurs économiques vont ainsi reprendre leur activité sous conditions de la mise en œuvre des mesures barrières et de la distanciation physique.

Mercredi 20 mai au Ministère d’Etat, les Conseillers de Gouvernement-Ministres Didier Gamerdinger (Affaires sociales et Santé) et Jean Castellini (Finances et Économie) ont annoncé la mise en œuvre de la phase 3 du déconfinement monégasque, l’évolution sanitaire étant jugée satisfaisante.

« Aucun des marqueurs n’indique un niveau d’alerte, a annoncé Didier Gamerdinger. On annonce en avance pour que les acteurs économiques puissent se préparer, anticiper et s’approprier les mesures. »

Voici ce qui rouvre le 2 juin

Les restaurants

  • Réservation obligatoire
  • Voituriers autorisés à condition de désinfecter chaque fois les surfaces de contact

« Les salariés devront porter un masque, le menu devra être affiché, être sur un support plastique nettoyable ou disponible sur smartphone. Les condiments doivent être individuels et l’ambiance musicale modérée. Sinon, les gens parlent plus fort et le risque de contamination est réel », a détaillé Didier Gamerdinger.

Les bars

« Il faudra être assis et consommer à 4 ou 6 personnes à une table. On ne pourra pas être debout ou au bar. S’il n’y a plus de place assise, le client ne rentre pas, a confirmé Didier Gamerdinger. Le karaoké sera proscrit tout comme les groupes de musique en live et le piano-bar. Même tarif que les restaurants, le volume sonore devra être modéré. »

Les musées et salles d’exposition, avec un impératif : réguler les accès grâce à un schéma de visite à sens unique et la fluidité du visitorat.

Les plages et solariums, actuellement accessibles en mode dynamique, autoriseront le bronzage à condition de respecter 1,5 m entre les serviettes et matelas, même au sein d’une même famille.

Certaines activités artistiques à la jauge réduite comme les spectacles du Fort Antoine

Les casinos et salles de jeux devront respecter les distances et prévoir une mesure suffisante entre les machines à sous ainsi que des séparations aux tables de jeux ; le nettoyage des dés et jetons devra être systématique.

Les centres de congrès

Les sports individuels incluant la natation de compétition. Les sports collectifs et de contact nécessiteront une approche particulière discipline par discipline entre les fédérations concernées et la Direction de l’Action sanitaire.

Voici ce qui reste fermé 

D’autres établissements n’ont, au contraire, n’on pas reçu l’autorisation du gouvernement de reprendre une activité à partir du 2 juin :

Les cinémas (à l’exception de celui en plein air)

Les boîtes de nuit et discothèques

Les salles de sports et les spas collectifs

Les saunas et hammams, sauf s’ils sont individuels

Les piscines de loisirs vont faire l’objet d’un examen au cas par cas.