La Société des Bains de Mer (SBM), maison-mère des principaux hôtels et casinos de Monaco, a dévoilé ses résultats pour l’année 2019-2020. Mais avec la crise actuelle, la société monégasque s’apprête à vivre des jours plus difficiles.

« On se prépare pour le pire et on espère le meilleur. » Jean-Luc Biamonti, président délégué du Groupe Monte-Carlo Société des Bains de Mer ne cache pas son inquiétude. Si le conseil d’administration de la SBM a arrêté les comptes annuels de l’exercice 2019-2020 (voir ci-dessous) jeudi dernier, le prochain bilan pourrait lui s’avérer beaucoup moins reluisant. « On était parti pour faire un malheur. Fin février, nous attendions un chiffre record pour le meilleur mois de mars que nous n’aurions jamais fait. » Depuis, coronavirus et confinement sont passés par là, mettant brutalement un terme à cette prometteuse dynamique. Résultat ? Pas de dividendes pour les actionnaires cette année, ni la prochaine, des bonus d’avril reportés à la fin de l’année et une baisse de près de 30% de la rémunération d’un Jean-Luc Biamonti qui affirme pourtant n’avoir « jamais autant travaillé de sa vie » durant ces trois derniers mois.

Une crise économique sans précédent

Car depuis le 15 mars, la Société des Bains de Mer traverse la plus grave crise économique de son histoire. « Pour l’instant, nous avons juste pu rouvrir les boutiques le 4 mai et nous allons continuer à partir du 2 juin. » Si la reprise progressive des activités de la SBM devrait se faire rapidement, l’été 2020 pourrait lui être compliqué à traverser. « Nous allons nous concentrer sur la clientèle de proximité. » Avec l’incertitude qui plane toujours sur l’ouverture des frontières et sur la reprise du trafic aérien, difficile le planifier une sortie de crise et un retour à la normale avant de longs mois. « Jusqu’à nouvel ordre, tout le monde devra être masqué. C’est sûr que les jeux de table seront très impactés. Honnêtement, pour les tables, je trouve cela très contraignant. Mais pas pour les machines à sous. Les très gros joueurs pourtant s’installeront dans des salons privés. Là, ce sera plus facile. Mais je crains que ce ne soit les clients qui manquent cet été… »

L’année 2019-2020 en chiffres

Cette année, la SBM a connu une forte progression. Avec un chiffre d’affaire en augmentation, 619,8 millions d’euros contre 526,5 millions d’euros l’année dernière, la société a progressé de 8% dans le secteur du jeu, de 12% dans le secteur hôtelier et de 85% dans le secteur locatif. Le résultat opérationnel est lui bénéficiaire de 22,6 millions d’euros, contre un déficit de 9,6 millions d’euros pour l’exercice précédent. Enfin, le résultat net consolidé s’établit positivement de 26,1 millions d’euros contre 2,6 millions d’euros en 2018-2019.

Le calendrier des réouvertures

Mardi 2 juin (aujourd’hui) : La brasserie du Café de Paris Monte-Carlo et le Mada One au One Monte-Carlo

Mercredi 3 juin : Monte-Carlo Bay Hotel & Resort : L’Orange Verte, le Blue Gin, le spa Cinq Mondes et la boutique.

Vendredi 5 juin : Le Casino de Monte-Carlo et le Casino Café de Paris

Vendredi 12 juin : Le Grill et le Bar Américain à l’Hôtel de Paris Monte-Carlo et le Monte-Carlo Beach Club (sous réserve)

Mardi 16 juin : Le Buddha Bar Monte-Carlo

Mercredi 24 juin : Coya Monte-Carlo

Vendredi 3 juillet : Monte-Carlo Beach Hôtel

Mercredi 8 juillet : Hôtel Hermitage Monte-Carlo