Le 12 juillet 2005, le Prince Albert II de Monaco recevait les clés de la Principauté, marquant son intronisation à la tête de l’État. L’occasion de revenir sur les moments forts de la politique du souverain.

Il y a quinze ans exactement, le Prince Albert de Monaco était intronisé souverain à la tête de l’État monégasque. Pour cette occasion, le Palais Princier a partagé une vidéo retraçant les grands moments du souverain depuis le début de son règne.

15 ans de règne de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco

12 juillet 2005 – 12 juillet 2020 15 ans de règne de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco : retrouvez les grands moments en vidéo.

Geplaatst door Palais Princier de Monaco – Prince's Palace of Monaco op Vrijdag 10 juli 2020

Un prince écolo et solidaire

Dès son accession au trône, le Prince Albert fait de la protection de l’environnement une des lignes directrices de sa politique. Un engagement qui se traduit dès le début de son règne avec son expédition en Arctique, en 2006, pour mesurer les effets du réchauffement climatique. « Il y a urgence à relever le défi que représente la protection de notre planète. C’est pourquoi j’ai décidé de créer la Fondation Prince Albert II de Monaco », a-t-il annoncé au retour de son expédition. Une attention à l’environnement qui se traduit également dans la mise en place d’une politique d’énergie propre en Principauté : développement des véhicules électriques, promotion des énergies renouvelables…

L’autre aspect clé du règne du Prince Albert : son ambition à intensifier la présence de Monaco sur la scène internationale. Dernier exemple en date : le 24 mars 2019, le souverain rencontrait Xi Jiping, premier président chinois en exercice à se rendre en visite officielle à Monaco. Mais la présence du Rocher à l’international se traduit également par de nombreuses actions humanitaires, chères au cœur du souverain.  « L’éthique ne se divise pas : argent et vertu doivent se conjuguer en permanence », avait-il d’ailleurs déclaré en 2005.

Compte tenu du contexte sanitaire, les célébrations, cette années, sont restées directes. Mais il ne fait pas de doute que le Prince Albert continuera d’appliquer ces politiques, si particulières à son règne.

Les Grimaldi : princes de Monaco depuis 700 ans