Dans un arrêté ministériel paru au Journal de Monaco le 17 juillet, le Gouvernement princier a attribué un agrément à la Fédération de Padel Monaco, qui deviendra donc prochainement la Fédération Monégasque de Padel.

Après « six ans de lutte » et « dix lettres de demande d’agrément », la Fédération de Padel à Monaco a pu obtenir son précieux sésame. Créé en 2014 par Philippe Sassier, la fédération avait présenté une délégation à Rome en octobre 2019, à l’occasion des Championnats d’Europe de la discipline. En l’absence d’agrément, les joueurs et les organisateurs s’étaient rendu en Italie avec leurs propres moyens financiers.

Plus de structures, d’aides et de projets

Un « soulagement » pour les joueurs monégasques, qui pourront donc « compter sur une Fédération officielle, laquelle pourra travailler correctement dans le temps, avec des structures, des aides, et des projets de développement pour le futur des clubs, des joueurs et du sport dans la Principauté », explique le titre spécialisé Padel Magazine.

Créé à la fin des années 1960, le padel est un sport de raquette dérivé du tennis, se jouant sur un plus petit court encadré de murs et de grillages. Très pratiqué dans les pays hispaniques, il gagne progressivement en popularité à l’étranger, notamment chez les francophones.