Comme chaque année, la mairie de Monaco, le Direction du Tourisme et des Congrès (DTC) et la Société Monégasque d’Assainissement (SMA) s’associent pour sensibiliser les fumeurs au maintien de la propreté et de la qualité des plages avec l’opération « Monaco Plage Propre ».

La 11ème saison de ce dispositif a été lancé le 4 juillet et se prolongera jusqu’au 13 septembre. Deux présentoirs de cendrier coniques ont été installés sur la plage du Larvotto. Il est également possible d’obtenir des cendriers de poche depuis un distributeur installé au Solarium de la Nouvelle Digue, que les fumeurs pourront ensuite conserver compte tenu des mesures sanitaires. Des cendriers sont également proposés dans trois points d’informations de la DTC.

Sensibiliser sur l’impact environnemental des mégots

Les mégots de cigarette constituent un véritable fléau pour l’environnement. Selon une étude de la Commission européenne, il s’agit des déchets plastiques les plus retrouvés sur les plages après les bouteilles en plastique. En France, 20 000 à 25 000 tonnes de mégots sont jetés chaque année. En plus d’être désagréables pour les utilisateurs des plages, ces déchets polluent les cours d’eau et les océans et sont dangereux pour les oiseaux et les poissons.

L’opération « Monaco Plage Propre » menée par la Principauté s’inscrit dans un programme plus large nommé « Monaco zéro mégot ». En plus d’obtenir un environnement sain, l’objectif, au long terme, est d’alerter les fumeurs sur l’impact des mégots de cigarette sur l’environnement.