Ce mardi 24 novembre, le Comité mixte de suivi de la Covid-19 s’est réuni au Ministère d’Etat. Le Gouvernement Princier et les représentants du Conseil National ont échangé sur les décisions prises et à prendre dans le cadre de la crise sanitaire tout comme les conséquences sociales et économiques.

Les mesures sanitaires en vigueur depuis le 1er novembre dernier sont bénéfiques, car les chiffres traduisent une évolution de la situation. Le taux d’incidence – nombre de contaminés sur 7 jours ramené à 100 000 habitants – a été divisé par trois en trois semaines.

De plus, les analyses régulières des eaux usées ont permis de constater une diminution de la circulation du virus. Pour autant, jeudi 26 novembre : dix-neuf patients étaient pris en charge au Centre Hospitalier Princesse Grace et on dénombrait six nouveaux cas positifs à la Covid-19.

>> LIRE AUSSI : La Principauté de Monaco est-elle vraiment plus épargnée par la Covid-19 ?

La vaccination au cœur de la stratégie sanitaire monégasque

Les membres se sont réjouis de la réussite des phases de vaccination contre la grippe saisonnière. 12 100 personnes ont répondu présent contre 4 500 l’an dernier, ce qui permet de distinguer les patients atteints de la Covid-19 (les symptômes étant similaires).

Après avoir obtenu une certification de mise sur le marché, le Gouvernement Princier entamera la prescription des vaccins contre la Covid-19, déjà commandés. « En ce qui concernent les opérations de vaccination et leur organisation, toutes les informations seront communiquées le moment venu« , a précisé le Gouvernement. Concernant le Chômage Total Temporaire Renforcé, il a été versé à 5 954 salariés pour 645 employeurs dans le courant du mois d’octobre, soit 400 bénéficiaires de plus que le mois de septembre et 4,5 millions d’euros au total.