Le pilote monégasque de la Scuderia Ferrari a décroché une belle cinquième place, ce dimanche lors du Grand Prix d’Émile-Romagne, au terme d’une course remportée par Lewis Hamilton (Mercedes), devant Valetteri Bottas (Mercedes) et Daniel Ricciardo (Renault).

Une semaine après une brillante quatrième place lors du Grand Prix du Portugal, Charles Leclerc a une nouvelle fois inscrit de précieux points au championnat du monde des pilotes. Alors qu’il s’est élancé depuis la septième place sur la grille de départ, le Monégasque a parfaitement géré son premier relais en pneumatiques tendres pour finalement terminer cette course à la cinquième place après notamment l’abandon du Français Pierre Gasly (Alpha Tauri).

Dépassé par Daniil Kvyat (Alpha Tauri) sur le fil

« Honnêtement, je suis très content : cinquième place aujourd’hui, se félicitait-il au micro de Canal + à l’issue d’une course mouvementée. On s’attendait à une course plus difficile, surtout lors du premier run avec les softs. Avec du recul, on aurait pu faire un meilleur choix de pneumatiques lors du deuxième relais, mais je suis satisfait. » Après l’apparition d’une deuxième voiture de sécurité en fin de course, le Monégasque a été contraint de terminer avec des pneus usés et n’a en effet pas pu résister à l’assaut de Daniil Kvyat (Alpha Tauri) qui a raflé la quatrième place au pilote Ferrari. « Je l’ai vu arriver, on se battait pour de gros points, mais j’ai finalement lâché, racontait Leclerc. Il a fait un énorme boulot et un très beau dépassement, mais je le répète, je suis très content de cette cinquième place aujourd’hui. »

Prochain Grand Prix, à Istanbul (Turquie), le 15 novembre prochain. Au championnat du monde des pilotes, Charles Leclerc pointe à la cinquième place avec 85 points.