Une semaine après la défaite concédée sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais (4-1), l’AS Monaco s’est parfaitement relancé ce dimanche au Louis II en écrasant les Girondins de Bordeaux (4-0). C’est la quatrième victoire des Monégasques cette saison en Ligue 1.

C’est une victoire qui fait du bien, un succès mérité, que les Monégasques sont allés chercher avec la manière, une semaine après la claque reçue au Groupama Stadium. D’après des rumeurs, le président de l’ASM Dmitri Rybolovlev a eu une discussion très ferme avec les dirigeants du club après la défaite à Lyon. Il fallait donc se relever, oublier le passé, gommer les erreurs et c’est que ce qu’ont réussi à faire les hommes de Niko Kovac. Alors que l’entraîneur monégasque a décidé d’abandonner son traditionnel 4-3-3 pour laisser place à un 4-4-2 tout neuf, Wissam Ben Yedder et Kevin Volland se sont régalés tout au long d’une rencontre qui a complètement basculé peu avant la demi-heure de jeu avec trois buts inscrits par Monaco en seulement six minutes.

Trois buts inscrits en seulement six minutes

Un festival offensif qui a débuté par un pénalty transformé par Ben Yedder (27′, 1-0), auteur de son sixième but de la saison en championnat, avant que Gelson Martins et Kevin Volland ne viennent alourdir l’addition. À la réception d’un centre parfait de Ruben Aguilar, le premier s’est jeté au second poteau pour propulser le ballon au fond des filets (30′, 2-0), tandis que le second n’a laissé aucune chance à Benoît Costil d’une tête imparable sur un petit centre piqué de Ben Yedder (31′, 3-0).

Kevin Volland s’offre un premier doublé

Largement devant à la pause, les coéquipiers de Benjamin Lecomte, très peu sollicité tout au long du match, sont repartis avec de belles intentions au retour des vestiaires, jusqu’à ce quatrième but qui est venu d’une nouvelle merveille de Ben Yedder, qui d’un contrôle orienté sur un long ballon a parfaitement trouvé Gelson Martins qui a pu centrer à ras de terre à destination de Volland qui a poussé le cuir dans la cage (58′, 4-0). Face à des Bordelais découragés, les Monégasques ont tranquillement géré cette fin de rencontre, permettant à Niko Kovac de faire tourner et de savourer ce quatrième succès de la saison.

Une victoire qui permet à l’AS Monaco de retrouver une place dans le top 10 à une semaine d’un déplacement explosif sur la pelouse de l’OGC Nice (dimanche 8 novembre à 17h) pour le derby de la Côte d’Azur.