Ils ont pignon sur rue, et pourtant, ils ont été contraint de baisser le rideau à quelques heures de Noël. Entre contraventions et fermetures administratives, les sanctions pleuvent en Principauté pour les restaurateurs qui n’auraient pas respecté les règles sanitaires.

Le lundi 21 décembre, la Direction de la Sûreté publique et la Direction de la division de Sécurité Sanitaire et Alimentaire ont mené conjointement des contrôles auprès de différents établissements de restauration en Principauté. Sur la soixantaine de restaurants visités, 21 contraventions ont été dressées.  

Des établissements fermés 

En raison de plusieurs manquements répétés et malgré des rappels à l’ordre précédents, cinq établissements ont fait l’objet d’une fermeture administrative. Le Huit et Demi, la Brasserie de Monaco, Planet Sushi, le Beef Bar ou encore Cantinetta Antinori ont ainsi dû baisser le rideau, dès le 24 décembre pour certains et pour une durée allant de 4 à 7 jours selon les établissements. 

>> À LIRE AUSSI : Covid-19 : Comment aller au restaurant en toute sécurité ?

Des obligations sanitaires strictes 

Rappelons que, si dans la plupart des pays européens, le secteur de la restauration est contraint de suspendre ses activités, la réglementation de Monaco permet de maintenir les établissements ouverts à conditions d’un respect strict des règles sanitaires à savoir une ouverture entre 11h et 15h et entre 19h et 21h30, l’obligation de procéder à des réservations pour le service du soir, le respect de la distance d’1,5 mètre entre chaque table, une limitation des tablées à 6 convives et l’obligation de porter le masque en permanence pour le personnel et pour le client lorsqu’il quitte la table. 

>> À VOIR AUSSI : VIDÉO. Comment les restaurants et les commerces s’adaptent-ils pour rester ouverts ?