Ce mercredi 16 décembre, la Princesse Gabriella, entourée de ses parents le Prince Albert II et la Princesse Charlène ainsi que de son frère le Prince Héréditaire Jacques, a baptisé la nouvelle vedette de la Division de Police Maritime et Aéroportuaire (DPMA) dont elle est la marraine.

D’entrée, Richard Marangoni, directeur de la Sûreté publique, est revenu sur l’initiation en 2016 du plan “Sûreté publique 2020” : « Cette modernisation, tant sur l’emploi des effectifs que sur le développement des moyens, s’avérait, indispensable, pour faire face aux nouveaux périls et répondre aux futurs enjeux en matière de sécurité. »

Une attention a été attribuée à la division de la DPMA dirigée par le commandant principal Isabelle Castelli, d’où l’inauguration de la vedette « Princesse Gabriella » ce mercredi 16 décembre. « Ce bâtiment de 24 mètres de longueur, de 5 mètres 60 de largeur, d’un poids de 60 tonnes » permettra de renforcer les missions telles que : le secours, la recherche en mer, la lutte contre les pollutions marines en Méditerranée et le contrôle transfrontalier.

Une cérémonie respectueuse des traditions

En présence des plus hautes autorités de la Principauté et après la bénédiction de Monseigneur David, Archevêque de Monaco, la Princesse Gabriella a libéré le cordon pour briser la bouteille en nougatine sur la coque du navire, comme le veut la tradition maritime.

Cet acte a empli de fierté la Princesse Charlène qui a accumulé les clichés de sa petite fille. Enfin, sirènes et cornes de brume ont retenti dans le port pour saluer ce baptême. Tout cela au son de l’hymne monégasque joué à la trompette.

© Photos : Eric Mathon / Palais princier / Manu Vitali et Michael Alesi / Direction de la Communication