Lauréat du Rallye Monte-Carlo pour la huitième fois de sa carrière, record absolu dans l’épreuve, le pilote français a devancé son coéquipier Elfyn Evans (Toyota) et Thierry Neuville (Hyundai) pour débuter la saison 2021 du WRC de la meilleure des façons. Très attaché au Monte-Carlo, le Gapençais n’a pas caché ses émotions. Extraits.

>> À LIRE AUSSI : Ogier, Neuville, Tänak, Evans… Qui est le grand favori du Rallye Monte Carlo 2021 ?

>> À LIRE AUSSI : Ogier, Loeb, Mäkinen, Röhrl, Sainz… Ils ont marqué l’histoire du Rallye Monte-Carlo

Son record de victoires sur le Rallye Monte-Carlo

« Je me rapproche de la fin de ma carrière et je me dis que ça valait le coup de continuer. Je pense que je reviendrai ici ! Pas dans le cadre d’un Championnat, mais ce rallye représente tellement pour moi… Si je ne devais gagner qu’un rallye par an, ce serait celui-là. C’est la même chose pour les records. C’est le rallye qui me procure le plus de joie, pour beaucoup de raisons. C’est au Monte-Carlo que j’ai découvert le rallye, que j’ai fait ce rêve de pouvoir faire ce métier un jour. »

Une édition 2021 mouvementée

« Ma crevaison (dans l’ES6), a été un grand coup dur. Ce n’était pas le moment de baisser les bras. J’étais revanchard dans la spéciale suivante, et j’ai peut-être eu une prise de risque un peu plus importante pour compenser. Mais il faut faire ça avec modération. Les conditions ont été vraiment compliquées tout au long du rallye. Sur la spéciale de Saint-Clément (ES10), il n’y avait aucun grip. Dans ces moments-là, il faut vraiment garder son calme. Tu ne prends pas beaucoup de plaisir, mais il faut savoir la traverser sans encombre. »

Le prochain rendez-vous en Finlande

« Les conditions vont sans doute être très fraîches et si la neige ne tombe pas, ça pourrait ne pas être si mal d’ouvrir la route. Il faudra se méfier de Kalle (Rovanperä) sur cet Arctic Rally. Il a été bon ce week-end, il a juste commis quelques erreurs, mais en vitesse de pointe, il a fait un pas en avant. C’est le seul qui connaisse ce rallye, et sur cette surface, il a accumulé beaucoup plus d’expérience que moi alors qu’il a la moitié de mon âge. Il y a des chances de le voir voler là-haut. »

WRC