L’AS Monaco est allé s’imposer sur la pelouse du Parc des Princes (0-2), ce dimanche soir face au Paris Saint-Germain, en clôture de la 26e journée de Ligue 1. Une précieuse victoire qui permet aux Monégasques de se rapprocher encore un peu plus du podium.

C’est désormais une certitude. Il faudra compter sur l’AS Monaco. Jusqu’au bout. Invaincus en Ligue 1 en 2021, les hommes de Niko Kovac se sont offert un succès de prestige sur la pelouse du Paris Saint-Germain, ce dimanche soir, confirmant leur nouveau statut : celui de candidat au podium, pour ne pas dire au titre.

La leçon tactique de Niko Kovac

Quatre jours après leur succès éblouissant sur la pelouse du FC Barcelone en Ligue des champions (1-4), les Parisiens n’ont pas trouvé la moindre solution, à l’image d’un Kylian Mbappé si brillant en Catalogne mais si transparent face à Monaco, pour déstabiliser une équipe monégasque parfaitement bien en place. Tactiquement irréprochable, l’AS Monaco a réalisé un match d’anthologie, dans le sillage d’un milieu de terrain Tchouaméni-Fofana triomphant.

Guillermo Maripan, au four et au moulin

En menant au score rapidement grâce à une réalisation de Sofiane Diop de la tête sur une remise de Ruben Aguilar (0-1, 6′), les Monégasques ont obligé le PSG à s’employer, sans réussite, sûrement émoussé physiquement et émotionnellement après le succès à Barcelone, jusqu’au but du KO inscrit par Guillermo Maripan, qui en position d’attaquant, a parfaitement ajusté Keylor Navas (0-2, 51′).

Le podium dans le viseur

Solides défensivement, les coéquipiers de Wissam Ben Yedder n’ont rien lâché, pour signer une victoire de prestige au Parc des Princes. Un succès qui permet à Monaco, quatrième, de revenir à seulement deux points du Paris Saint-Germain, troisième, alors que Lille figure en tête de la Ligue 1 six points devant l’ASM. Prochain rendez-vous pour le club du Rocher, dimanche prochain (13h), face au Stade Brestois.

>> À LIRE AUSSI : ENTRETIEN. Sofiane Diop : « Je m’étais juré que je reviendrai à Monaco pour m’imposer »

>> À LIRE AUSSI : L’AS Monaco peut-il créer l’exploit sur la pelouse du Paris Saint-Germain ?