L’AS Monaco a décroché son ticket pour les huitièmes de finale de la Coupe de France en remportant le derby de la Côte d’Azur face à l’OGC Nice (0-2), ce lundi soir à l’Allianz Riviera. Les Monégasques affronteront le FC Metz au prochain tour.

Ils se sont parfaitement repris. Cinq jours après leur première défaite de l’année face au RC Strasbourg (1-0), les Monégasques ont vite oublié cette contre-performance en Ligue 1 en se qualifiant pour les huitièmes de finale de la Coupe de France.

>> À LIRE AUSSI : Stevan Jovetic doit-il terminer la saison dans la peau d’un titulaire ?

En s’imposant sur la pelouse du rival niçois (0-2) au terme d’un match maîtrisé de bout en bout, les hommes de Niko Kovac ont montré leur supériorité collective pour se qualifier pour le tour suivant. Dans le sillage d’un Cesc Fabregas des grands soirs, les coéquipiers d’Axel Disasi ont ouvert le score peu avant la trentième minute par l’intermédiaire de Kevin Volland, buteur sur un service parfait de l’Espagnol (0-1, 29′).

À trois marches de la finale

Peu inquiété au retour des vestiaires malgré une timide réaction niçoise, Monaco a sagement conservé son avantage, jusqu’à la réalisation de Ruben Aguilar en fin de match d’une frappe imparable à ras-de-terre (0-2, 87′) qui est venue sceller l’issue de la rencontre.

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : Quand l’AS Monaco inspire les pays voisins et aspire à l’Europe

Une victoire qui permet à l’ASM de rêver plus grand, en étant à seulement trois matchs d’une finale de Coupe de France. « On voulait prouver que cette défaite à Strasbourg était un accident, confiait Fodé Ballo-Touré au micro d’Eurosport. On a relevé la tête en se créant beaucoup de situations et en décrochant la victoire pour nos supporters. Place à la suite. »

Prochain rendez-vous pour l’AS Monaco, ce dimanche (17h05) en Ligue 1, face au LOSC.