En profitant de la victoire de l’OGC Nice sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais (2-3), les Monégasques ont terminé sur le podium de la Ligue 1, malgré le nul concédé sur la pelouse du RC Lens ce dimanche (0-0). Niko Kovac et ses hommes retrouveront la Ligue des champions la saison prochaine.

Jean-Paul Chaude aurait été si fier. Si fier de ces joueurs, de ce staff, de ce club et de cette saison, admirable, que vient d’achever l’AS Monaco. Au terme d’une fin de match irrespirable, non pas à Lens, mais du côté de Lyon, où Nice est allé s’imposer (2-3), les Monégasques ont laissé exploser leur joie. Comme un immense soulagement, après une deuxième partie de saison exceptionnelle qui a conduit les Monégasques jusqu’au podium de la Ligue 1.

>> À LIRE AUSSI : Les notes des joueurs de l’AS Monaco face à Lens

Si Monaco avait son destin en mains et qu’une victoire aurait permis d’assurer cette troisième place, les coéquipiers de Wissam Ben Yedder ont reçu un petit coup de pouce du destin, en provenance du voisin rival, pour officiellement terminer sur le podium, quelques jours après une défaite en finale de Coupe de France perdue face au Paris Saint-Germain (0-2).

Ben Yedder et Volland n’ont pas trouvé la faille

En manque de réalisme offensivement, les Monégasques n’ont jamais été en mesure de trouver la faille, malgré de nombreuses occasions, notamment en première période, par l’intermédiaire de l’intenable duo Ben Yedder-Volland. Mais ni l’international français, ni l’international allemand ont trouvé le chemin des filets. Mais à quelques centaines de kilomètres de Lens, l’OGC Nice a fait trébucher l’Olympique Lyonnais. De quoi permettre à l’ASM de terminer sur le podium pour la première saison de Niko Kovac sur le banc monégasque.

>> À LIRE AUSSI : Guillermo Maripan : « La Ligue des champions ? Un rêve pour nous tous »

Mercredi prochain, les Monégasques seront tous devant leur téléviseurs pour assister à la finale de la Ligue Europa. Car si Manchester United l’emporte face à Villarreal, l’AS Monaco sera qualifié directement pour la phase finale de la Ligue des champions, sans passer par les barrages. Un retour en grâce, trois ans après leur dernière apparition dans la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Dmitri Rybolovlev, président de l’AS Monaco :

« Jusqu’au bout, ce fut une lutte intense. C’est donc avec satisfaction que nous voyons cet exercice s’achever sur le podium, un résultat final encourageant, au terme d’une très bonne deuxième partie de championnat. Ajouté au parcours en Coupe de France, ce résultat valide les orientations que nous avons prises. Je tiens à féliciter les joueurs, le staff et l’ensemble du club pour tout le travail accompli cette saison avec beaucoup de rigueur, d’énergie, d’enthousiasme et d’ambition.

Ce soir (dimanche), j’ai aussi une pensée très forte pour le Président du CSM, Jean-Paul Chaude, qui aurait sans aucun doute été très fier de ce résultat. Enfin, je veux remercier tous les supporters qui ont toujours été derrière l’équipe malgré la distance imposée par la situation sanitaire. Daghe Munegu ! »

Dmitri Rybolovlev © AS Monaco

Niko Kovac, entraîneur de l’AS Monaco :

« Nous sommes tous très heureux. Je suis très fier de mes joueurs car on a fait une saison incroyable. Nous avons joué une finale de Coupe de France contre le PSG et nous finissons troisièmes de Ligue 1. Personne ne s’attendait à cela de la part de l’AS Monaco en début de saison. Mais c’est amplement mérité de mon point de vue. Encore aujourd’hui on a fait une superbe prestation contre une belle équipe du RC Lens, que je félicite d’ailleurs pour sa saison. »

Niko Kovac © AS Monaco