Observer des dauphins depuis un voilier d’époque, contempler les étoiles en découvrant de belles légendes indiennes, résoudre des énigmes lors d’une expédition en 1901 ou se glisser dans la peau d’un aquariologiste : ce mois-ci, découvrez cinq activités ludiques et instructives pour vos enfants.

1. Repérer les constellations depuis les hauteurs de Monaco

L’association Parsec propose des soirées à ciel ouvert à l’Astrorama, un site installé au sein du fort de la Revère, situé au-dessus d’Èze. « Ce lieu reste encore préservé de la pollution lumineuse », rappelle Sophie Berger, la directrice de l’association. Découvrir le système solaire, observer les étoiles et repérer les constellations, « comme celle d’Hercule qui ressemble à un guerrier, ou celle de la Grande Ourse grâce à une belle légende indienne » : autant d’activités « qui éveillent le goût des plus jeunes pour les sciences et nous l’espérons, feront naître quelques vocations ! »

Pour plus d’informations, rendez-vous sur Astrorama

Les plus chanceux peuvent observer dans la même journée, des poissons lunes, des tortues de caouanne, le dauphin bleu et blanc, et même Flipper, à savoir le grand dauphin !

Murielle Oriol, Directrice de l’association SOS Grand Bleu

2. S’émerveiller devant des dauphins à bord d’un voilier d’époque

L’association SOS Grand Bleu propose aux enfants et aux familles de voguer à bord de la réplique d’un voilier du XVIème siècle, depuis les eaux de Saint-Jean-Cap-Ferrat jusqu’au Sanctuaire Pelagos. « Les plus chanceux peuvent observer dans la même journée, des poissons-lunes, des tortues de caouanne, le dauphin bleu et blanc, et même Flipper, à savoir le grand dauphin », précise Murielle Oriol, qui dirige l’association. Le voyage en mer réserve parfois d’autres belles surprises : « plusieurs raies et des espadons ! » Chaque sortie est l’occasion de sensibiliser les plus jeunes à la pollution des océans et à la protection des espèces : « elles restent de jolis supports pédagogiques, puisque nous en profitons pour ramasser quelques déchets à l’aide d’une épuisette ».

© Association SOS Grand Bleu

Pour réserver votre sortie en mer : SOS Grand Bleu

>> À LIRE AUSSI : La nouvelle génération, seul espoir des océans face à la crise du plastique ?

3. Survivre à une expédition en mer au large du Cap Vert

Imaginez-vous en 1901, prêt à explorer les fonds marins des eaux du Cap Vert, quand soudain, une forte tempête bouleverse votre expédition… Un escape game, accessible dès 7 ans, vous attend au Musée Océanographique de Monaco. Arriverez-vous à déjouer les énigmes, en famille, afin de ramener vos plus belles découvertes sur la terre ferme ?

Escape Game Musée Océanographique de Monaco Activité famille enfants
Musée Océanographique de Monaco – M Dagnino

Réservez votre séance d’escape game au Musée Océanographique.

4. Se prendre pour un aquariologiste

Nourrir des tortues, prélever de petits êtres vivants dans les bassins du musée à l’aide d’une épuisette et découvrir la riche biodiversité de nos océans : du 28 juin au 3 septembre prochains, le Musée Océanographique de Monaco propose de nombreux stages de découverte, le « Club Oceano », pendant lesquels les enfants peuvent observer la faune et la flore des écosystèmes marins de très près, et même la manipuler. Une parenthèse de cinq jours dans la peau d’un scientifique en herbe !

Club Oceano Musée Océanographique Monaco
© Musée Océanographique de Monaco – M. Dagnino / Stages de découverte du Club Oceano.

Pour inscrire votre enfant au stage de découverte, un formulaire est à compléter ici.

5. Embarquer pour un safari au cœur des Monts d’Azur

À bord d’une calèche, émerveillez-vous devant des bisons d’Europe, des chevaux sauvages, des daims, des élans et le fameux roi de la forêt, le cerf Élaphe. En levant la tête, les plus chanceux apercevront un aigle royal ! Nichée au pied d’imposantes falaises rocheuses, la Réserve biologique des Monts d’Azur offre une immersion unique au cœur de la vie sauvage et au rythme d’étonnantes rencontres. Situé dans le nord des Alpes-Maritimes, cet espace de 700 hectares sans enclos accueille une centaine d’espèces.

Plus de renseignements sur Les Réserves du Mont d’Azur

>> À LIRE AUSSI : Trois musées niçois à redécouvrir ce weekend