Depuis le 18 juillet, le Musée Océanographique de Monaco propose « Immersion », sa toute nouvelle exposition interactive mettant en lumière la Grande Barrière de corail, l’une des sept merveilles naturelles du monde.

Avec ses 2 300 km de longueur et ses 348 000 m² de superficie, la Grande Barrière de corail australienne est la plus vaste construction d’origine animale de la planète. Une merveille de la nature classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1981 et mise en danger par le réchauffement climatique.

Une expérience empreinte de réalisme

Pour faire découvrir cette fragile oasis et sensibiliser le public à sa protection, le Musée Océanographique a mis en place dans la Salle de la Baleine « un ballet aquatique virtuel et immersif ». Avec 40 vidéos projecteurs orientés sur des murs de projection de neuf mètres de haut, le public est littéralement plongé au cœur de la Grand Barrière de corail. 250 m² d’interactivité permettant de découvrir 60 espèces marines dans un cycle de jour et de nuit : baleines à bosse, raie manta, tortue verte, barracudas, coraux fluorescents…

Il s’agit là d’un dispositif inédit développé à partir de technologies de pointe et d’un système de projection en temps réel. « Le visiteur, tel un plongeur durant son exploration, voit évoluer naturellement autour de lui les différentes espèces qui interagissent selon son comportement, ses déplacements et ses gestes », explique le musée. Cette exposition, qui sera accessible pendant plus d’un an, est le point d’orgue du programme thématique 2020 du musée, dédiée aux récifs coralliens.