Les Monégasques se sont inclinés à Lorient (1-0), ce vendredi soir, en ouverture de la deuxième journée de Ligue 1. Après le nul inaugural (1-1) face à Nantes au Louis II le week-end dernier, les hommes de Niko Kovac n’ont pas encore gagné en championnat cette saison.

Si l’AS Monaco s’est qualifiée tranquillement pour les barrages de la Ligue des champions face au Sparta Prague, la mise en route en Ligue 1 est plus poussive. Déjà tenus en échec face à Nantes lors de la première journée de Ligue 1, les coéquipiers d’Aurélien Tchouaméni ont une nouvelle fois laissé de précieux points en route.

>> À LIRE AUSSI : ENTRETIEN. Laurent Maire, président du Club des Supporters de Monaco

Malgré une possession de balle largement à leur avantage (73%) et 12 tirs tentés, les Monégasques n’ont pas réussi à déstabiliser la solide défense lorientaise, réputée la saison dernière pour contrarier les cadors du championnat.

Un pénalty fatal, une attaque muette

En concédant un pénalty en première période suite à un accrochage entre Ismail Jakobs et Terem Moffi (31′), les joueurs du Rocher ont laissé les Merlus mener au score. Alors que Niko Kovac a procédé à plusieurs changements en vue de la rencontre décisive de mardi soir (21h) face au Chakhtior Donetsk en Ligue des champions, ni Myron Boadu, ni Ismail Jakobs et ni Jean Lucas n’ont réussi à peser sur la rencontre.

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : Les notes des joueurs de l’AS Monaco face à Prague

Avec seulement un point en deux journées, les Monégasques pourraient voir le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille prendre déjà cinq points d’avance en cas de succès ce week-end. Mais la saison est encore longue, surtout que dans ce mois d’août extrêmement dense (8 matchs au total), l’essentiel est ailleurs pour l’AS Monaco : décrocher une qualification pour la phase de groupes de la Ligue des champions.