Publicité »
Récit

Ligue 1 : L’AS Monaco et le Stade de Reims dos à dos

AS Monaco
AS Monaco

L’AS Monaco et le Stade de Reims se sont neutralisés (0-0), ce dimanche après-midi, à l’occasion de la 13e journée de Ligue 1.

Le match : 0-0

Trois jours après le match nul au Louis II face au PSV Eindhoven en Ligue Europa (0-0), l’AS Monaco a concédé un deuxième résultat nul, sur la pelouse du Stade de Reims cette fois (0-0). Pour la troisième fois consécutive, les hommes de Niko Kovac ont manqué d’efficacité et n’ont pas trouvé le chemin des filets.

Publicité

>> À LIRE AUSSI : ENTRETIEN. Youssouf Fofana (AS Monaco) : « Mes échecs m’ont forgé une carapace »

Malgré la possession du ballon (58,1%), les coéquipiers de Wissam Ben Yedder sont restés muets. Avec seulement trois tirs cadrés, les Monégasques n’ont pas inquiété Rajkovic, même si Aurélien Tchouaméni et Kevin Volland (voir ci-dessous) ont bien failli mettre fin à cette série de trois matchs sans le moindre but marqué. Dixièmes au classement (18 points), les Monégasques vont pouvoir profiter de la trêve international pour recharger les batteries, avant de retrouver le LOSC au Louis II le vendredi 19 novembre prochain.

Le fait de jeu : Volland tout proche d’offrir la victoire

Il a eu l’opportunité de faire chavirer les 600 supporters monégasques présents dans les entrailles du stade Auguste-Delaune. Sur un caviar de Caio Henrique, tout proche d’offrir sa cinquième passe décisive cette saison, Kevin Volland a repris le ballon de la tête, mais son ballon a effleuré la cage de Rajkovic (90′). Une véritable balle de match, que l’international allemand a manqué dans le temps additionnel.

Publicité »

Le joueur : Tchouaméni tient son rang

L’international français s’est montré comme souvent omniprésent dans la récupération. Capitaine en fin de match après la sortie de Wissam Ben Yedder, Aurélien Tchouaméni à même failli offrir la victoire à l’AS Monaco, quelques minutes avant l’occasion en or de Kevin Volland. D’une bicyclette parfaitement exécutée, l’ancien bordelais a vu le ballon passer tout proche du cadre de Rajkovic (86′).

Le chiffre : 12

Comme le nombre de tirs tentés par les Monégasques dans cette rencontre. Insuffisant néanmoins pour trouver le chemin des filets.

La phrase : « On a manqué d’efficacité »

Benoît Badiashile : « On a manqué d’efficacité, alors que l’on a eu de nombreuses occasions pour marquer. On a eu la possession du ballon, mais cela n’a pas suffi. On est frustré car il y avait la place pour prendre les trois points. On va profiter de cette trêve pour se reposer et revenir encore plus fort. La situation ? Elle n’est pas inquiétante, c’est un match nul, pas une défaite. Il ne faut pas dramatiser.»