Nouveau succès pour la Fight Aids Cup, rencontre caritative entre les Barbagiuans et le Cirque FC

Barbagiuans
©Éric Mathon-Michael Alesi/Palais Princier-Direction de la communication

La deuxième édition de la Fight Aids Cup s’est déroulée lundi soir au Louis II. La rencontre caritative au casting cinq étoiles a comme lors de la première édition couronné l’équipe du Cirque FC, vainqueur des Barbagiuans (2-1), sous les yeux du Prince Albert II.

Nombreuses sont les étoiles à avoir foulé la pelouse du stade Louis II. De Didier Deschamps à Charles Leclerc, en passant par Ludovic Giuly, Fernando Morientes, Youri Djorkaeff ou encore Luca Toni, les anciennes gloires du ballon rond et les personnalités monégasques ont offert un joli spectacle aux spectateurs présents pour l’occasion.

Barbagiuans
© Éric Mathon-Michael Alesi/Palais Princier-Direction de la communication

Rencontre caritative organisée au profit de l’association de lutte contre le VIH Fight Aids Monaco, la compétition amicale a cette année encore opposé les Barbagiuans, emmenés par Louis Ducruet, au Cirque FC, porté par Sébastien Frey et la Princesse Stéphanie.

Au bon souvenir des anciennes gloires de l’AS Monaco

Et pour la deuxième fois, c’est la seconde des deux équipes qui a pris le meilleur, grâce notamment à un doublé de l’attaquant italien Luca Toni, justement récompensé du trophée d’homme du match, conçu par l’artiste Fred Allard.

Nous sommes fiers d’avoir apporté notre soutien contre ce virus

Charles Leclerc

Si l’ancien défenseur central de l’AS Monaco Sébastien Squillaci a réduit le score de la tête en fin de rencontre, c’est bien l’équipe du Cirque FC qui a soulevé le trophée, imaginé par l’artiste Stéphane Cipre. De quoi conquérir le public et les plus nostalgiques, qui ont pu se rappeler au bon souvenir de leurs anciennes idoles.

Barbagiuans
© Éric Mathon-Michael Alesi/Palais Princier-Direction de la communication

Seule femme présente dans cette rencontre, Laure Boulleau n’a pas caché sa fierté de participer à cette manifestation, désormais mythique. « C’est un réel plaisir de prendre part à cette rencontre, au sein d’une équipe composée de légendes du football. Je me sens privilégiée de pouvoir jouer contre des joueurs qui m’ont fait rêver et qui m’ont donné l’envie de jouer au football. Être ici pour Fight Aids Monaco, la bonne cause… c’est ce qui nous motive à donner le meilleur. Je serai ravi d’y participer à nouveau. »

Fight Aids Monaco, une association engagée dans la lutte contre le VIH

Présent dans le camp d’en face, Charles Leclerc a lui aussi apprécié ce moment, même s’il reconnaît qu’il a encore des progrès à faire balle aux pieds. « J’ai pris beaucoup de plaisir dans cette rencontre, même si mon talent pour le football n’est toujours pas là, a souri le pilote de la Scuderia Ferrari, de retour de deux semaines en montagne pour préparer la prochaine saison de Formule 1.

© Éric Mathon-Michael Alesi/Palais Princier-Direction de la communication

Nous avons joué pour la bonne cause et dans la bonne humeur, même si l’esprit de compétition de tous les sportifs a ressurgi sur le terrain. Nous sommes fiers d’avoir apporté notre soutien contre ce virus, a-t-il ajouté, avant d’évoquer la défaite de son équipe. Le plus important est ailleurs. » Pour rappel, les fonds récoltés grâce à ce match caritatif seront reversés à l’association Fight Aids Monaco, qui poursuit son combat dans la lutte contre le Sida.

© Éric Mathon-Michael Alesi/Palais Princier-Direction de la communication