Brève

Euroligue : La Roca Team et le FC Barcelone ensemble pour dire stop à la guerre

Roca-Team-Stop-The-War
Roca Team

La rencontre d’Euroligue entre le FC Barcelone et l’AS Monaco Basket (88-83) a été marquée par les messages de soutien des deux équipes envers l’Ukraine, à travers une banderole « Stop the War ».

Publicité

Quelques minutes avant le début du coup d’envoi du match au sommet entre le FC Barcelone, leader d’Euroligue, et l’AS Monaco Basket, à la lutte pour une place en play-offs, les joueurs et les staffs des deux équipes se sont réunis au milieu du parquet.

LIRE AUSSI : Guerre en Ukraine. Quelle est la réaction des clubs monégasques ?

L’occasion de brandir une banderole avec écrit en lettres capitales le message « Stop the War », en soutien de l’Ukraine, envahie depuis plus d’une semaine par les forces armées russes. Un message clair, alors que les instances de l’Euroligue ont pris la décision d’exclure toutes les équipes russes de la compétition.

Sur le parquet, le spectacle a été au rendez-vous. La Roca Team est passée proche d’un exploit monumental, en s’inclinant seulement de cinq points face au géant barcelonais (88-83). Menés de seize points à la pause (57-41), les Monégasques ont entamé une remontée spectaculaire, dans le sillage d’un Dwayne Bacon inspiré (16 points).

Un retour trop tardif et une défaite en terre catalane, qui n’empêche pas l’AS Monaco Basket de rester dans la course pour accrocher une place en play-offs. Les hommes de Sasa Obradovic occupent actuellement le huitième rang, dernière place qualificative pour les play-offs.