L’AS Monaco a retrouvé le chemin de la victoire en s’imposant largement face au PSG (3-0), ce dimanche après-midi au Louis II.

Le match : 3-0

Après deux défaites consécutives, en Ligue Europa et en championnat, l’AS Monaco a réagi de la plus belle des manières en faisant chavirer le Paris Saint-Germain (3-0). Sous le regard du Prince Albert II, présent pour l’occasion aux côtés de la fille du Président de l’ASM Ekaterina Sartori Rybolovleva avec son mari Juan Sartori, les hommes de Philippe Clement ont montré un visage séduisant, face à une équipe parisienne effacée et sans conviction.

LIRE AUSSI : L’AS Monaco lance un système de covoiturage pour ses supporters

Dominateurs dès l’entame de match, les Monégasques ont multiplié les occasions jusqu’à trouver la solution par l’intermédiaire de Wissam Ben Yedder (voir ci-dessous). Solides défensivement, les coéquipiers d’Axel Disasi ont bien muselé les attaquants parisiens et Kylian Mbappé. Et lors des rares occasions concédées, Alexander Nübel a sorti des parades décisives, maintenant sa cage inviolée. Kevin Volland et Wissam Ben Yedder, encore lui (voir ci-contre), ont fini par dessiner la victoire au retour des vestiaires.

Un succès qui permet à l’AS Monaco d’avoir un peu de répit et de toujours rêver du podium en fin de saison. Pour cela, il faudra rééditer ce genre de performance après la trêve internationale. Avec toujours Philippe Clement aux commandes ? D’après des informations de L’Équipe, démenties par le club, Dmitri Rybolovlev souhaiterait en effet faire des changements en profondeur la saison prochaine. Au trio Petrov-Mitchell-Clement d’inverser la tendance et se montrer indispensable avec une fin de saison digne de celle de la saison dernière.

La perf’ : Au bon souvenir de « Yederland »

Un doublé de Wissam Ben Yedder, un but de Kevin Volland. Cela ne vous rappelle rien ? Face au leader du championnat, la fine et si prolifique doublette de l’AS Monaco la saison dernière a de nouveau fait parler d’elle.

Auteur de l’ouverture du score (1-0, 25′) sur une inspiration géniale – une petite déviation sans contrôle sur un centre de Youssouf Fofana qui a mystifié Gianluigi Donnarumma – Wissam Ben Yedder a parfaitement servi Kevin Volland au retour des vestiaires (2-0, 68′). Et l’international français a ponctué sa belle après-midi d’un pénalty transformé avec réussite (3-0, 84′). Un pénalty obtenu par… Kevin Volland. Le retour de « Yederland », enfin ?

Le joueur : Youssouf Fofana inspiré

Le milieu de terrain monégasque a réalisé un match plein, en se montrant décisif à deux reprises. Sur l’ouverture du score, c’est lui qui trouve astucieusement Wissam Ben Yedder (25′), délivrant sa quatrième passe décisive de la saison en Ligue 1. Porté vers l’avant, Youssouf Fofana a bien failli marquer à son tour juste avant la pause d’une frappe à ras de terre piégeuse.

LIRE AUSSI : ENTRETIEN. Youssouf Fofana (AS Monaco) : « Mes échecs m’ont forgé une carapace »

Mais Gianluigi Donnarumma s’est bien interposé (41′). En deuxième période, c’est également lui qui est à l’origine du but de Kevin Volland, en lançant parfaitement Wissam Ben Yedder depuis le centre du terrain qui a ensuite servi l’international allemand pour le but du break (68′).

La stat’ : 17

Comme le nombre de buts inscrits cette saison par Wissam Ben Yedder en vingt-huit apparitions en Ligue 1 avec l’AS Monaco. De quoi désormais être seul leader au classement des buteurs.

La décla’ : « On avait à coeur d’effacer nos éliminations »

Wissam Ben Yedder : « On avait à coeur d’effacer nos éliminations en Ligue Europa et en Coupe de France. Cette victoire avant la trêve fait du bien et permet de mettre fin à cette mauvaise série en championnat. La réussite tourne enfin à notre avantage. J’espère que ça va continuer à être le cas jusqu’à la fin de la saison. En tous cas, on ne va rien lâcher. L’objectif est d’aller chercher une place en Coupe d’Europe la saison prochaine. Pour ça, il faut enchaîner une série de victoires. C’est ce qui nous faisait défaut jusque-là. »

La mise au point : Les supporters expriment leur mécontentement

Actifs sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours pour afficher leur déception face aux résultats récents du club, les supporters de l’AS Monaco ont arboré des banderoles en début de match, « comme vous, nous sommes en vacances »« bienvenue au 45ème Festival du Cirque de Monte-Carlo », pour exprimer leur colère.

Un silence glaçant a d’ailleurs parsemé les tribunes du Louis II durant le premier quart d’heure, suite à l’absence des ultras monégasques, avant de les voir revenir et redonner de la voix tout au long de la rencontre. Un soutien précieux, que les joueurs de l’ASM ont rendu en offrant une nette victoire face au PSG. Le début de la réconciliation ?

Le geste : L’ASM réédite son soutien à la Croix-Rouge Monégasque

Quelques jours après avoir déjà annoncé que le club et son Président Dmitri Rybolovlev avaient versé des dons à la Croix-Rouge Monégasque pour soutenir la population ukrainienne, l’AS Monaco a pris la décision de reverser une partie des recettes de la rencontre à la Croix-Rouge Monégasque, afin de poursuivre son soutien aux populations civiles qui souffrent du conflit armé en Ukraine.