La banque monégasque a levé près de 110 000 euros en faveur de l’association mondiale des amis de l’enfance.

Grâce au précieux soutien de la banque Richelieu Monaco, l’AMADE ambitionne dès cette année de soutenir deux initiatives majeures sur le continent africain. Une première en République Démocratique du Congo, qui permettra d’enregistrer 230 000 enfants à leur naissance.

Et une seconde au Burkina Faso, autour de la régularisation de 60 000 adolescents qui ne peuvent pas intégrer le collège à l’issue du cycle primaire actuellement, faute d’acte de naissance.

LIRE AUSSI : L’AMADE : des lampes solaires pour aider les enfants défavorisés au Sénégal

Aujourd’hui, près de 237 millions d’enfants de moins de cinq ans n’ont pas d’acte de naissance et 166 millions ne sont pas enregistrés à l’état civil. Ces enfants dits « invisibles » sont privés de tout accès à la santé, à l’éducation et aux services sociaux de base.