Le Monaco Economic Board (MEB) organisait ce matin 4 mai une conférence pour présenter les opportunités d’investissement au Vietnam dans l’objectif de développer les relations économiques entre le Vietnam et la Principauté.

L’Ambassadeur du Vietnam, Toan Thang Dinh a remis, hier, ses lettres de créances au Prince Albert II. Aujourd’hui, son équipe et lui en ont profité pour présenter les atouts économiques du Vietnam devant des acteurs économiques de Monaco.

Fort de ses 7% de croissance pré-covid et de ses 98 millions d’habitants, le Vietnam est un des Tigres Asiatiques les plus prospères. Grâce à un déplacement progressif de la production manufacturière de la Chine vers les pays du sud-est de l’Asie, le Vietnam est parvenu à se hisser parmi les 20 pays les plus attirants pour les investissements étrangers.

Malgré la pandémie et la volonté politique des pays occidentaux de rapatrier les lieux de production sur leur territoire national, le Vietnam n’a pas connu de défections massives d’entreprises, selon M. Dinh, Ambassadeur du Vietnam en France et à Monaco. D’ailleurs, l’économie repart et il y a « un retour à la normale dans le pays, toutes les usines reprennent leur production » après la quatrième vague de la Covid.

LIRE AUSSI : Covid-19, guerre en Ukraine… Les stratégies du Monaco Economic Board pour soutenir les entreprises de la Principauté

Pour attirer toujours plus d’investisseurs et développer son économie, le Vietnam promet des « mesures incitatives » pour aider les entreprises à s’installer dans le pays. Les secteurs pharmaceutique, de la santé, des énergies renouvelables ou encore de l’innovation, notamment numérique, sont particulièrement prisés pour s’établir sur le marché vietnamien en plein essor.

Ainsi, le Vietnam espère connaître le même destin que son voisin et premier partenaire commercial : la Chine.