Le Riviera Water Bike Challenge, organisé par la Fondation Princesse Charlène de Monaco a eu lieu dimanche 5 juin en présence du Prince Albert II, du Prince Héréditaire Jacques et de la Princesse Gabriella.

Une deuxième victoire pour l’équipe Serenity ! Composée de Gareth Wittstock, Secrétaire Général de la Fondation Princesse Charlène de Monaco, Terence Parkin, Ambassadeur de la Fondation, Caleb Ewan, Philip Deignan et David Tanner, l’équipe a remporté le Riviera Water Bike Challenge 2022, après un premier succès en 2018.

equipe-serenity-riviera-waterbike
© Direction de la Communication / Stéphane Danna

Le coup d’envoi a été donné par le Souverain à 10h10, au Yacht Club. 22 tours et 2h50 plus tard, les équipes ont atteint la ligne d’arrivée dans le Port de Monaco. Pas moins de 41 célébrités étaient réparties dans les 19 différentes équipes.

arrivee-equipe-serenity
© Direction de la Communication / Stéphane Danna

A l’issue de la compétition, le Prince a remis le trophée à l’équipe gagnante Serenity. L’équipe A&S Estate, composée de Edgard John Augustin (Bionic Body) et Greg Minnaar, est arrivée à la deuxième place. La troisième place, quant à elle, a été remportée par l’équipe Interpadel, dont Bjørn Maaseide, Ambassadeur de la Fondation, Thor Hushovd et Federico Vella font partie.

L’objectif de cette compétition était de lever des fonds pour le projet « Swim For Safety » pour enseigner la natation et la sécurité aquatique aux enfants défavorisés du Sri Lanka. Le public pouvait faire des dons en votant pour leur équipe préférée.

Un autre départ pour la bonne cause

L’après-midi, dans le cadre du défi Cap Optimist, Stéphanie Barneix est partie de Monaco pour rejoindre Athènes, en paddle. Elle et son équipe devraient arriver dans 15 jours, après avoir parcouru 1800 km. Cette expédition fait office de test pour le prochain défi qui reliera la Polynésie Française au Pérou. Chaque km parcouru équivaut à 100€ et la totalité de la somme récoltée pour le trajet Monaco-Athènes sera reversée à la Fondation Princesse Charlène de Monaco.

LIRE AUSSI : Stéphanie Barneix : « Cette traversée entre Monaco et Athènes va servir de test grandeur nature »

cap-optimist-depart-athenes
© Direction de la Communication / Stéphane Danna
cap-optimist-depart-athenes
© Eric Mathon / Palais Princier