Brève

Économie : Monaco continue de miser sur le numérique

Petit-dejeuner-finance-et-numerique_900x900
Direction de la Communication – Manuel Vitali

Un petit-déjeuner était organisé au Novotel de Monte-Carlo pour discuter du secteur financier à l’ère du numérique.

« Le numérique au service de la croissance du Private Wealth Management à Monaco », voici le thème de ce rendez-vous, en présence de Pierre Dartout, Ministre d’Etat, Jean Castellini, Conseiller – Ministre des Finances et de l’Economie, Frédéric Genta, Délégué Interministériel à l’Attractivité et à la Transition Numérique et de nombreux acteurs locaux du secteur.

L’occasion de décrire plusieurs initiatives et réglementations technologiques, de la gestion de la relation client à l’optimisation du back-office, de la conformité et des investissements, renforçant un écosystème de services financiers moderne, sûr et compétitif.

Les termes de front office et de back office désignent les parties de l’entreprise dédiées respectivement à la relation directe avec le client et à la gestion propre de l’entreprise.

LIRE AUSSI : Monaco Innovation Runway : « un écrin pour l’innovation à Monaco »

« Le numérique est au cœur de nombreux enjeux que connaît notre place financière. Tous les métiers de nos maisons sont impactés, qu’ils relèvent du front ou du back office. Les nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle, l’automatisation ou la dématérialisation sont au service de notre exigence d’excellence. » a souligné Etienne Franzi, Président de l’Association Monégasque des Activités Financières.

La Principauté souhaite concurrencer les pôles financiers internationaux tels que Singapour, le Luxembourg ou encore Dubaï.