La naissance du flamant rose est une grande première pour le Jardin Animalier !

Un peu de douceur. Cet été, le Jardin Animalier de Monaco a annoncé la naissance de plusieurs bébés volatiles, à commencer par celle d’un petit flamant rose en juin dernier. Une grande première pour le Jardin : « très grégaires, les Flamants ne se reproduisent généralement que lorsqu’ils sont en grandes colonies, après l’âge de 6 ans. Notre groupe étant composé de 12 individus âgés de 3 à 6 ans, c’était donc une sacrée gageure ; fin avril, le groupe a commencé à montrer des signes de parades et à fabriqué des ébauches de nids. Nous avons de suite mis à leur disposition les matériaux nécessaires et plusieurs nids se sont élevés rapidement, 15 jours après le premier œuf fut pondu. C’est une grande joie et une grande fierté pour l’équipe du parc », peut-on lire sur leur page Facebook.

Le Jardin Animalier a d’ailleurs partagé, un mois et demi plus tard, une jolie vidéo pour montrer à quel point le petit flamant a bien grandi en l’espace de quelques semaines. Encore gris – le flamant rose n’atteint cette couleur qu’aux alentours de trois ans – on le voit suivre le groupe sans difficulté.

Ce petit oiseau n’est pas le seul à avoir pointé le bout de son bec cet été : en juin et juillet derniers, le Jardin a aussi assisté à la naissance d’un petit canard à ailes bronzées, faisant du Jardin Animalier « l’un des rares parcs zoologiques européens à présenter cette magnifique espèce » et de trois petits dendrocygnes veufs.

LIRE AUSSI : Découverte d’un tout nouvel oiseau au Jardin Japonais

Un « coup de gueule » contre les abandons

En parallèle de ces heureuses naissances, le Jardin Exotique a malheureusement dû faire une mise au point d’un autre ordre. Le 13 août dernier, le Jardin a poussé un « coup de gueule estival » sur sa page Facebook, face aux abandons d’animaux exotiques : « Cette semaine nous avons été sollicités par Sacpa 06 (fourrière de Nice et ses environs), avec qui nous travaillons régulièrement, pour prendre en charge plusieurs animaux exotiques. Tout d’abord une femelle Paon signalée par les habitants depuis plusieurs jours dans un village de la région et n’appartenant à personne, elle a pu être attrapée. Ensuite ce sont 2 Geckos léopard qui eux ont été trouvés dans un petit terrarium dans…. Un local poubelle. Et pour finir une Amazone à front bleu abandonnée dans une cage minuscule et sale sur le bord de la route !! »

Le Directeur du Jardin en a profité pour rappeler les responsabilités auxquelles les personnes qui veulent adopter un animal doivent se plier, y compris lors d’adoption d’animaux exotiques : « Ces comportements sont complètement INADMISSIBLES ! Quand on prend la responsabilité d’un animal domestique ou non domestique, nous avons le devoir de lui offrir la meilleure vie possible. Ce genre d’abandon est de plus en plus fréquent, ce sont des actes totalement lâches est irresponsables. Des structures comme la notre, ou des refuges, sont là pour les recueillir dans la mesure de leurs possibilités, mais de grâce ne les abandonnez pas ! Une majorité n’y survit pas… »