Exploité depuis l’été 2021, le Centre de Performance de l’AS Monaco, installé à La Turbie, a officiellement été inauguré ce lundi 5 septembre 2022, en présence du Prince Albert II, mais aussi de Jean-Jacques Raphaël, maire de La Turbie, Ekaterina Sartori Rybolovleva, membre du conseil d’administration et Juan Sartori, vice-président du club.

Déjà utilisé par les joueurs du club depuis l’été dernier, le Centre de Performance de l’AS Monaco a été dévoilé à la presse et a près de deux cents invités, ce lundi matin, au lendemain d’une victoire de prestige sur la pelouse de l’OGC Nice.

Imaginé par Frédéric Genin, architecte du Centre de Performance, le bâtiment flambant neuf a nécessité près de quatre ans de travaux pour un coût total de 55 millions d’euros, consentis par le Président Dmitri Rybolovlev.

Avec trois terrains d’entraînement aux normes européennes (UEFA) et françaises (Fédération française de football), une grande salle de musculation avec de nombreux appareils à la pointe de la technologie ou encore une salle de balnéothérapie avec toutes sortes de bassins, le Centre de Performance de l’AS Monaco fait partie des plus performants d’Europe.

Un projet cher à Dmitri Rybolovlev

« C’est une nouvelle page de l’histoire de l’AS Monaco avec ce Centre de Performance, doté d’installation ultra modernes et de nombreux espaces dédiés à l’excellence, a déclaré le Prince Albert II. Cela représente un signal fort pour le club, pour les joueurs et pour tous ceux qui aiment l’AS Monaco. Félicitations à M. Dmitri Rybolovlev et l’ensemble des acteurs du club pour la réussite de ce projet qui va permettre à l’AS Monaco de continuer à progresser et viser les sommets. »

Selon le président de l’AS Monaco Dmitri Rybolovlev : « C’était un grand projet, aussi difficile qu’ambitieux, qui permet à l’AS Monaco de proposer aujourd’hui à son groupe professionnel et, demain, aux prochaines générations de joueurs, de s’entraîner dans des conditions optimales. Ce nouveau complexe répond aux exigences les plus élevées dans les domaines sportif, technique, médical et autres. Les conditions d’entraînement nécessaires ont été créées au Centre de Performance pour aider notre club à atteindre ses objectifs. »

© AS Monaco

En plus de la présence de Philippe Clement et de quelques joueurs de l’effectif, parmi lesquels Wissam Ben Yedder, Alexander Nübel, Axel Disasi, Youssouf Fofana, ou encore Guillermo Maripan, plusieurs anciens visages emblématiques du club étaient présents. De Didier Deschamps à Youri Djorkaeff, en passant par Claude Puel, Jean-Luc Ettori ou encore Jean Petit.

« Les infrastructures ont bien évolué, a souri Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France et entraîneur de l’AS Monaco entre 2001 et 2005C’est un bon point pour les jeunes joueurs, qui évoluent dans un environnement de très haut niveau, dans de belles installations. C’est agréable d’assister à tout ce qui a été accompli au club. »

Les joueurs l’ont déjà adopté

« C’est un superbe outil de travail et développement, à la hauteur des ambitions du club. C’est un immense plaisir pour nous de venir nous entraîner ici, a confirmé Axel Disasi, déjà fan des Dream Box, ces petites pièces individuelles où les joueurs peuvent se reposer après les séances d’entraînement. Je peux vous dire que l’on fait de très beaux rêves dedans ! »

« J’ai vu le centre d’entraînement prendre forme depuis mon arrivée, a confié pour sa part Youssouf Fofana. On me l’avait montré en photos lors de ma signature. Quand on voit la qualité des terrains et le cadre, on est forcément épanoui dans son travail. »

Après son podium lors du Grand Prix des Pays-Bas dimanche et à une semaine de se rendre à Monza pour le Grand Prix d’Italie, Charles Leclerc a lui aussi fait le déplacement pour l’occasion. Le pilote de la Scuderia Ferrari a même improvisé une partie de baby foot aux côtés de Guillermo Maripan, Alexander Nübel et de son frère, Lorenzo Tolotta-Leclerc.

Une matinée et une date, le 5 septembre 2022, qui marquent un nouveau chapitre de l’histoire de l’AS Monaco.