Récit

Peace and Sport : « Le sport, une réponse pour la paix »

Peace and Sport Forum
© Peace and Sport

La 13ème édition du Forum International Peace and Sport a réuni plus de 50 intervenants de haut niveau issus de quatre continents, dont plusieurs Champions de la Paix, sur le thème « Le sport, une réponse pour la paix ».

Organisé en marge de la Coupe du Monde au Qatar, le Forum se devait de mentionner la contribution du football, ce sport universel, à la construction d’une culture de paix. Maher Nasser, directeur du département de communication des Nations unies, a ainsi rappelé comment le football pouvait contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable.

Plusieurs acteurs du monde du football, comme Laurent Prud’homme, directeur général du groupe L’Équipe, et Jean-Emmanuel De Witt, directeur général de l’AS Monaco, étaient présents pour partager leur vision et leurs initiatives.

La Coupe du monde au Qatar au coeur des débats

« Les jeunes, dans leur ensemble, sont engagés pour vivre dans un monde meilleur et le fait que nous ayons des joueurs qui souhaitent jouer un tel rôle, c’est le résultat de l’éducation que nous leur offrons, nous a confié le directeur général de l’ASM, partenaire de Peace and Sport.

À l’Academy, nous avons chaque année environ cinquante actions sociétales et responsables partagées avec les joueurs. Il y a un changement de mentalité, une éducation qui vient s’y greffer, et donc des joueurs qui vont devenir de plus en plus présents pour faire entendre leur voix. C’est notamment le cas de Mamadou Coulibaly, notre Champion de la Paix Junior. »

LIRE AUSSI : Jeux de l’Amitié (Peace and Sport) : Le journal de bord de Marlène Harnois en Colombie

En direct du Qatar, Didier Drogba, vice-président de Peace and Sport, Nasser Al Khori, directeur exécutif de Generation Amazing, ainsi que les Champions de la Paix Honey Thaljieh, fondatrice de la première équipe féminine nationale de football de Palestine, et Mutaz Barshim, champion olympique qatari, se sont penchés sur le thème de l’héritage de la Coupe du Monde de la FIFA au Qatar.  

Dans un contexte caractérisé par la résurgence des conflits internationaux, Staffan de Mistura, envoyé spécial de l’ONU, et Pascal Boniface, directeur de l’IRIS, ont rappelé la contribution du sport aux processus de prévention et de résolution des conflits, ainsi qu’aux processus de réconciliation, en partageant des exemples concrets de « soft diplomacy » par le sport.

Un partenariat signé entre Peace and Sport et Saudi Sports for All

« Cette 13e édition du Forum International Peace and Sport est un moment très spécial pour moi et je me réjouis qu’autant de personnalités de haut niveau se soient réunies après deux ans de pandémie pour réaffirmer que le sport propose des solutions face à la recrudescence des conflits, des divisions et des discours de haine, a déclaré Joël Bouzou, Président-Fondateur de Peace and Sport.

Il y a 15 ans, concevoir une démarche de paix par le sport relevait de l’utopie. Aujourd’hui, la reconnaissance du sport comme outil de paix s’est accélérée et les acteurs de la paix par le sport sont à même de fournir des solutions concrètes aux problèmes rencontrés au quotidien par les acteurs de terrain.»

LIRE AUSSI : Découvrez le palmarès des Peace and Sport Awards 2022

De Layne Robinson, directeur de la politique sociale au Commonwealth, à Julien Sorez, enseignant-chercheur à l’Université Paris Nanterre et directeur d’une chaire UNESCO sur la contribution du sport au développement et à la paix, en passant par Sophie Lorant, directrice des relations internationales de Paris 2024, des experts ont mis en lumière les défis et les meilleures pratiques liés à l’évaluation de l’impact des programmes de sport au service de la paix au niveau communautaire.

Haut lieu de l’innovation par le sport et de la recherche de synergies, le Forum a débouché sur la signature d’un partenariat entre Peace and Sport et Saudi Sports for All (SFA).

Sa directrice générale, Shaima Al-Husseini, a pris la parole lors de la table ronde dédiée au sport comme outil de promotion de l’équité entre les sexes. Cet accord de partenariat débouchera sur la mise en œuvre d’un programme conjoint de paix par le sport axé sur la formation des éducateurs de paix au Moyen-Orient. 

Peace and Sport est une organisation neutre et indépendante basée en Principauté de Monaco et fondée en 2007 par Joël Bouzou, Champion du monde de Pentathlon moderne 1987, Médaillé Olympique et Président de l’Association mondiale des Olympiens. Placée sous le Haut Patronage du Prince Albert II, Peace and Sport promeut la construction de communautés pacifiques, inclusives et équitables grâce au pouvoir du sport et des valeurs qu’il véhicule.