Depuis le vendredi 12 août, journée internationale de la jeunesse, Peace and Sport a lancé son club des « Champions de la Paix Junior ». Monaco Tribune est allé à la rencontre de deux d’entre eux. Découvrez l’identité de l’ensemble des jeunes athlètes.

Théo Druenne (natation)

Il est l’un des plus grands espoirs de la natation monégasque. À seulement 17 ans, Théo Druenne a déjà participé à deux des plus importantes compétitions internationales et européennes. Présent à Tokyo lors des derniers Jeux Olympiques, le nageur de la Principauté a également pris part aux Jeux Méditerranéens le mois dernier. 

LIRE AUSSI : À la découverte de Théo Druenne, membre des « Champions de la Paix Junior »

Un parcours déjà inspirant, qui a poussé Théo Druenne à rejoindre le cercle des jeunes Champions de la Paix Junior. « Il est important pour nous, les jeunes, de montrer l’exemple aux autres. Si nous pouvons y arriver, eux aussi. Le sport est regardé par beaucoup de monde à travers le monde, alors si nous pouvons transmettre des messages en même temps, c’est bénéfique pour tout le monde. »

Fiorina Berezovsky (échecs)

Après avoir déjà disputé les championnats de France, les championnats d’Europe et participer à deux reprises aux Olympiades d’échecs, Fiorina Berezovsky est à quatorze ans, l’une des plus grands espoirs du club monégasque. Membre du Cercle d’échecs de Monte-Carlo, elle fait désormais pleinement partie de la grande famille de Peace and Sport.

LIRE AUSSI : À la découverte de Fiorina Berezovsky, membre des « Champions de la Paix Junior »

Un rôle qui lui tient à cœur et qu’elle a déjà fièrement endossé en juin dernier, en organisant conjointement avec Jean-Michel Rapaire, ses parents et le Cercle des échecs de Monaco le tournoi « Chess for Peace » au sein du Novotel de Monaco, avec la présence de dix jeunes réfugiés ukrainiens.

« Ils ont beaucoup aimé. L’ambiance était géniale. C’était un endroit de paix, où tout le monde a pu jouer sereinement. Il est important de montrer la paix par le sport. Dans le jeu, on peut se battre et s’affronter, mais à la fin, nous sommes tous amis. »

Aliyyah et Yasmeen Koloc (sport automobile)

Âgées de 18 ans, Aliyyah et Yasmeen Koloc partagent leur passion pour le sport automobile et soutiennent toutes les deux un orphelinat en Ouganda.

En rejoignant le Club des Champions de la Paix Junior, les deux sœurs veulent « pouvoir répandre plus de positivité dans le monde et le message que peu importe votre couleur, votre race ou votre sexe, vous pouvez faire du sport ou tout ce que vous voulez faire. »

Julian Agliardi (skateboard)

À 12 ans, le franco-américain Julian Agliardi possède d’impressionnantes compétences en skateboard. Désireux de sensibiliser aux problèmes sociaux tels que la violence des gangs et la délinquance à travers le sport d’action, le jeune talent a lui aussi décidé de rejoindre le club des « Champions de la Paix Junior ».

« Je suis toujours à la recherche d’inspiration positive et je suis très heureux d’avoir été choisi pour devenir une source d’inspiration pour les autres en tant qu’ambassadeur de Peace and Sport. »

Mamadou Coulibaly (football)

Membre du centre de formation de l’AS Monaco, Mamadou Coulibaly (18 ans) est un talentueux milieu de terrain évoluant au club depuis 2019. Convaincu que « le sport peut être utilisé comme vecteur d’acceptation des différences et de dialogue entre les communautés », il soutiendra les actions de Peace and Sport et promouvra les valeurs positives du sport à Monaco et au-delà.