Publicité »
Publicité »
Analyse

Ligue 1 : Séduisant, Monaco ramène un point de Marseille

AS Monaco
© AS Monaco

Les Monégasques ont réalisé une première mi-temps époustouflante mais ont vu les Marseillais revenir au retour des vestiaires. Les deux équipes se sont quittés dos à dos (1-1) ce samedi soir au stade Vélodrome.

Le match : 1-1

Publicité

Le choc au sommet de cette 20e journée de Ligue 1 a tenu toutes ses promesses. Au terme d’une rencontre spectaculaire, qui a vu les deux équipes avoir chacune sa mi-temps, l’Olympique de Marseille et l’AS Monaco ont dû se contenter du partage des points, profitant plutôt aux Marseillais dans la course au podium.

Et les Monégasques pourront même nourrir quelques regrets à l’issue de ce match, tant leur première période a été maîtrisée et pas loin d’être le plus beau visage montré par les hommes de Philippe Clement cette saison pendant quarante-cinq minutes.

Dominateurs d’entrée, les Monégasques ont été récompensés de leurs intentions en ouvrant le score sur un centre d’Aleksandr Golovin qui a contraint Jordan Veretout à détourner le ballon de la tête dans ses propres filets (0-1, 17′). Proche de faire le break à plusieurs reprises, les coéquipiers d’Axel Disasi ont fait preuve de maladresse ou sont tombés sur un grand Ruben Blanco.

À l’image de cette frappe de Krépin Diatta repoussée après un rush solitaire (28′) ou de ce face à face entre Wissam Ben Yedder et le gardien espagnol, qui a tourné à l’avantage du second sur un ballon piqué trop tendrement par l’international français et que Blanco a pu repousser dans sa surface (29′).

De nombreuses occasions manquées, qui ont permis aux Marseillais de revenir des vestiaires en deuxième période avec d’autres intentions. Plus pressants, les locaux sont rapidement revenus dans la partie en profitant d’une faute de main d’Alexander Nübel, qui a précipité le retour de l’Olympique de Marseille.

Suite à une frappe de Nuno Tavares mal détournée par le portier allemand, Alexis Sanchez a parfaitement suivi dans la surface et a poussé le ballon au fond des filets (1-1, 47′). De quoi complètement relancer l’OM. Dans une deuxième période à l’avantage des locaux, les Monégasques ont subi, passant proche du deuxième but, sur une tête de Leonardo Balerdi qui a terminé sa course sur la barre transversale (73′).

À l’arrivée, les deux équipes se sont quittées dos à dos, ne faisant pas les affaires de l’AS Monaco, toujours relégué à cinq points de leurs adversaires du jour au classement. Prochain rendez-vous pour les Monégasques, ce mercredi soir (21h) au stade Louis II face à l’AJ Auxerre.

Le joueur : Eliesse Ben Seghir impressionne encore

La jeune pépite monégasque, une nouvelle fois titularisée par Philippe Clement, a fait preuve d’une grande maturité pour s’offrir une prestation aboutie. Une de plus.

Proche d’ouvrir le score en tout début de match d’une pied gauche (3′), Elisse Ben Seghir a fait preuve de beaucoup d’intelligence de jeu, tout en mettant énormément de volume dans ses courses, proposant régulièrement des solutions à ses partenaires.

Touché lors d’un contact de Jordan Veretout, qui a laissé traîner sa semelle illicitement faisant déchausser le milieu offensif monégasque, Ben Seghir a été contraint de céder sa place à Gelson Martins (68′). En espérant rien de grave pour celui qui s’est pratiquement déjà rendu indispensable dans le onze monégasque en l’espace d’une poignée de semaines.

Le chiffre : 12

Monaco est désormais invaincu lors de ses douze derniers matchs où elle a ouvert le score en Ligue 1, soit depuis le 31 août dernier contre Troyes (2-4 au stade Louis-II).

La phrase : « On doit plier le match en première période »

Youssouf Fofana : « On a forcément des gros regrets en première période. On doit plier le match, mais c’est un peu notre péché mignon cette saison, on n’arrive pas à tuer les matchs quand on en a l’occasion. C’est toujours bien de repartir du Vélodrome avec un point. Il faudra confirmer lors des prochains matchs. »