Pratique

Rallye Monte-Carlo 2023 : Les 3 spéciales à ne (surtout) pas manquer

Col du Turini
©Hyundai Motorsport GmbH

Dix-huit spéciales seront au programme de cette 91e édition du Rallye Monte-Carlo. Trois ont attiré notre attention. Voici pourquoi.

1. ES/SS1 : La Bollène-Vésubie/Col de Turini (15,12 km)

C’est LA spéciale mythique du Rallye Monte-Carlo. Le point culminant, le rendez-vous incontournable. Dans une nouvelle configuration avec un départ inédit depuis le Camp de Millo, la spéciale disputée de nuit empruntera deux épingles spectaculaires dans l’étroite montée vers La Bollène-Vésubie.

Les concurrents retrouveront ensuite la route principale du Col de Turini (1607 m), pour sa traditionnelle ascension de 12 kilomètres, qui sera disputée cette année sur une route complètement sèche.

« Le Turini, c’est quand même la spéciale à faire, nous confie Marc Dessi, qui prendra le départ jeudi de son quarante-quatrième Rallye Monte-Carlo. Il n’y a pas beaucoup de route à faire pour s’y rendre et l’ambiance est extraordinaire ! »

2. ES/SS3-6 : Roure/Roubion/Beuil (18,33 km)

C’est une grande classique, disputée pour la toute première fois en 1965 et régulièrement courue jusqu’en 2006 depuis Saint-Sauveur-sur-Tinée. Mais cette année, c’est la commune de Roure qui accueillera le départ de ce chrono légendaire du Col de la Couillole (1678 m).

Avec une route d’abord étroite, puis rapide par la suite avec des épingles verglacées, la spéciale offrira pour terminer une descente sur Beuil, là aussi très rapide. Frissons garantis.

3. ES/SS5-8 : Briançonnet/Entrevaux (14,55 km)

Elle a fait son apparition en 2021. Et elle a rapidement marqué les esprits. Chrono magnifique, entre son tracé, sa topographie et l’environnement qu’il offre, le tracé des spéciales 5 et 8 empruntera le Col du Buis (1196 m), avant une descente vertigineuse et souvent verglacée.

Dans la deuxième partie de la spéciale, les concurrents se rendront sur la route de la Clue entre Val-de-Chalvagne et Entrevaux, le long du Ravin-de-Chalvagne. Les risques de givre seront là aussi bien présents, pour une spéciale qui s’annonce glissante et grandiose.