Publicité »
Publicité »
Pratique

Format attractif, présence des Barbagiuans, enjeux caritatifs… La Five Padel Cup s’annonce passionnante

Five-Padel-Cup
La première édition de la Five Padel Cup se tiendra du 17 au 19 avril au Tennis/Padel Club d'Eze (Photo DR)

La Five Padel Cup se tiendra du 17 au 19 avril au Tennis/Padel Club d’Èze. De nombreuses personnalités ont été conviées par la société BSG SRL de Rome, à l’origine de la compétition.

Un format riche

Publicité

Cinq tournois seront disputés durant les trois jours de compétition. Le Tournoi jeunes mixte mettra en prise des gagnants et gagnantes d’un concours mis en place par la radio italienne ZETA mais également des membres de l’école de padel d’Èze.

Le Tournoi féminin verra quant à lui s’affronter des professionnelles italiennes et gagnantes des tournois organisés par le Movimiento Padel Femminile, une association dédiée aux joueuses amateurs.

Le Tournoi pour joueurs de padel en fauteuil accueillera de nombreux joueurs italiens, mais aussi Dorian Navarro, joueur français de haut niveau venu de Nice.

Le Tournoi des managers sera lui disputé entre des personnalités du monde du business, alors que le Tournoi dédié aux VIPs sportifs offrira l’opportunité de mettre en avant d’anciennes gloires de la Squadra Azzura, à l’image de Luigi Di Biagio ou Gianluca Zambrotta.

La présence des Barbagiuans

Parmi les équipes engagées dans ce tournoi, les spectateurs auront le plaisir de retrouver les Barbagiuans.

Créé il y a plus de quatre décennies par le Prince Albert II, l’équipe phare de la Fight Aids Cup est devenue incontournable dans le paysage sportif monégasque.

« Même si notre secteur de prédilection reste évidemment le football, il est envisageable de se diversifier, grâce notamment à la polyvalence de nos membres, a confié Louis Ducruet, président des Barbagiuans.

Participer à un tel évènement est signe du développement de notre entité. »

Des enjeux caritatifs

Au-delà du terrain, cette Five Padel Cup sera également l’occasion de mettre l’accent sur un combat cher à Fight Aids Monaco : la prévention, le soutien et l’accompagnement permanent auprès des personnes atteintes du VIH, qui représentent 38,4 millions de cas en 2021.

Fondée en 2004 par la Princesse Stéphanie, l’association est devenue, au fil des années et des actions menées, une référence dans la lutte contre le VIH.

Un dévouement que la société BSG SRL, à l’origine de la compétition, tient à valoriser, en désignant l’association comme bénéficiaire d’une partie de leur recette.

« Nous sommes évidemment très reconnaissants envers les organisateurs. Cela représente une action originale, l’opportunité de promouvoir une fois de plus notre combat, précise Hervé Aeschbach, coordinateur de Fight Aids Monaco.

C’est notamment grâce à de telles initiatives que l’association poursuit et renforce son engagement, depuis
presque 20 ans. »