Récit

Ligue 1 : L’AS Monaco retrouve la victoire face à Montpellier

AS-Monaco
Les Monégasques ont retrouvé le chemin du succès après deux matchs sans victoire (Photo © AS Monaco)

Les Monégasques se sont imposés face à Montpellier (2-0) dimanche après-midi au Louis-II.

Le match : 2-0

Publicité

C’était un match à bien négocier, pour remettre la pression sur Nice et garder Lille à distance. Au stade Louis-II, c’est ce qu’on réussi à faire les coéquipiers d’Aleksandr Golovin, face à une équipe de Montpellier qui a manqué de réalisme.

Car si les hommes d’Adi Hütter ont ouvert le score grâce à Takumi Minamino, qui a parfaitement suivi après une frappe de Vanderson repoussée par Benjamin Lecomte (1-0, 9′), ce sont bien les Montpelliérains qui se sont procurés les meilleures occasions tout au long de la première période.

Après une parade décisive du pied de Philipp Köhn devant Al-Tamari (15′), c’est Guillermo Maripan qui s’est illustré en taclant avec autorité devant Akor Adams, seul face au but (16′). Deux occasions franches, que les Monégasques ont repoussé. Mais Montpellier a continué de pousser (30′, 33′), sans parvenir à tromper la vigilance du gardien monégasque.

C’est finalement l’AS Monaco qui est passée proche de doubler la mise, sur une action conclue par Folarin Balogun, mais finalement annulée pour une position de hors-jeu de l’attaquant américain (40′). Au retour des vestiaires, les Monégasques sont restés solides derrière, à l’image de Wilfried Singo (voir ci-dessous), tout en se procurant quelques occasions.

Mais ni Ismail Jakobs (50′), ni Takumi Minamino (60′) ne sont parvenus à doubler la mise. Il a fallu attendre l’entrée de Wissam Ben Yedder pour voir les joueurs du Rocher faire le break (2-0, 90+3′), dans une fin de match marquée par l’expulsion de Boubakar Kouyaté, sanctionné d’un carton rouge (69′) et qui a laissé ses partenaires à dix.

Un succès important qui permet à l’AS Monaco (27 points) de revenir à deux longueurs de l’OGC Nice (29 points) au classement. Prochain rendez-vous pour les Monégasques, samedi prochain (17h) sur la pelouse du Stade rennais.

Le joueur : Wilfried Singo, c’est costaud

Cette victoire, l’AS Monaco peut en partie lui dédier. Aligné dans une charnière à deux aux côtés de Guillermo Maripan, l’international ivoirien s’est comporté en véritable leader défensif.

Précieux dans ses interventions, à l’aise dans ses relances, le défenseur monégasque a annihilé de nombreuses occasions montpelliéraines. Avec 100% de duels gagnés, c’est un Singo taille patron qui a mené les siens vers la victoire et permis à Philipp Köhn de repartir avec un clean sheet.

La phrase : « Nous avons eu un peu de chance »

Takumi Minamino : « Nous avons eu un peu de chance, notamment en première période, où nous avons commis des erreurs. Mais à l’arrivée, c’est une victoire importante. Nous avions besoin de ces trois points. »