Publicité »
Récit

Il y a 68 ans, le Prince Rainier III épousait Grace Kelly : retour sur le mariage du siècle

mariage-princier-rainier-grace-kelly-monaco
Les festivités ont débuté le 17 avril 1956, avant le mariage civil le 18 avril et la cérémonie religieuse en la cathédrale le 19 - © Fernand Detaille - Archives du palais de Monaco - Institut Audiovisuel de Monaco

Ce fut le premier mariage couronné retranscrit à la télévision.

Si les jeunes générations ont été marquées par les images du mariage du Prince William et de son frère le Prince Harry, les plus anciens d’entre nous se souviennent du tout premier mariage couronné retranscrit à la télévision : celui du Prince Rainier III de Monaco avec Grace Kelly. Un direct en noir et blanc suivi par 30 millions de téléspectateurs européens issus de neuf pays différents, auquel 1 800 journalistes ont assisté.

Publicité

Une noce que les Américains découvrions en différé, car les films sont envoyés à l’époque par avion. « Il n’y a pas encore les satellites et les films sont mis en boîte à la fin de la cérémonie puis c’est en avion que les images partent aux Etats-Unis », raconte le documentariste Frédéric Laurent auprès de La Dépêche, précisant que dans les jours qui suivirent, le mariage a également été diffusé aux actualités et au cinéma.

déjeuner-mariage-civil-prince-rainier-princesse-grace

Déjeuner du mariage civil du Prince Rainier III et de la Princesse Grace, au Palais Princier de Monaco – © Fausto Picedi – Archives du palais de Monaco – Institut Audiovisuel de Monaco

Publicité »

À la hauteur de la fascination autour du couple, la cérémonie s’est transformée en un événement médiatique planétaire. Pour rappel, lorsqu’elle se marie, Grace Kelly a 27 ans et est au sommet de la gloire à Hollywood. Elle est décrite par les médias comme la personne idéale pour sortir Monaco de la grisaille d’après-guerre, et insuffler une touche glamour dont le jeune Prince de 32 ans a besoin pour relancer son pays.

Trois jours de célébrations

Le mariage du Prince Rainier III et de Grace Kelly commence le 17 avril par la réception des cadeaux et s’achève par des fêtes folkloriques et un feu d’artifice. Le 18 avril est consacré au mariage civil et à la réception du peuple monégasque, et le 19, place à la tant attendue cérémonie religieuse en la cathédrale. Moment où le monde a découvert la fameuse robe portée par l’actrice oscarisée, connue pour être à la pointe de la mode avec un style mêlant grâce et élégance. Signée Helene Rose, comme l’indique Vogue France, elle lui avait été offerte par le studio hollywoodien MGM.

« La jupe en forme de cloche et en faille ivoire, soutenue par trois jupons, se déploie en une gracieuse traîne en dentelle. Quant au corsage à haut col en dentelle ancienne de Bruxelles, il a été rebrodé pour rendre les coutures invisibles, et ensuite mis en valeur avec des perles de culture », décrit le site du Philadelphia Museum of Art, ville natale de l’actrice, où est exposée la création qui a inspirée de nombreuses autres mariées par la suite. De la dentelle agrémentée de perles recouvre le livre de prières l’accompagnant, les chaussures et la coiffe, qui est surmontée d’une couronne de fleurs d’oranger. Le voile circulaire a été conçu spécialement pour ne pas obscurcir le célèbre visage de la jeune mariée. »

Publicité »

Sur la Place du Palais, la a foule a acclamé les jeunes mariés les saluant depuis le balcon – © Fausto Picedi et Fernand Detaille – Archives du palais de Monaco – Institut Audiovisuel de Monaco

Ayant assisté à la cérémonie, l’un des envoyés spéciaux de l’AFP témoignera de l’ampleur de l’événement : « des enfants de chœur, de l’orgue, 1 100 places chacune numérotées, et dans l’assistance, tout n’est que soie, tulle et vison. Lorsque Mgr Gilles Barthe pose la question sacramentelle, d’abord au prince Rainier puis à la princesse Grace, le silence n’est troublé que par le bruit des moteurs des caméras », peut-on lire dans les colonnes de La Dépêche. Il s’écoulera 25 ans avant qu’un tel phénomène ne se reproduise, à l’occasion du mariage du Prince Charles et de Lady Diana.

La fameuse rencontre

Il est l’entremetteur de la rencontre… Pierre Galante, un photographe de Paris-Match avait eu la bonne idée de présenter au Prince la muse d’Alfred Hitchcock pour une série de clichés exclusifs à Monaco en 1955. Présente sur la Côte d’Azur pour fouler le tapis rouge du festival de Cannes, Grace Kelly est au sommet de son art. Elle venait en effet de remporter l’Oscar de la meilleure actrice. Aux côtés d’Ava Gardner et de Marilyn Monroe, elle était l’une des trois plus grandes du moment.

Les présentations ont lieu le 6 mai 1955 sur le Rocher. Grace Kelly porte une robe de taffetas fleurie, et sa coiffeuse a improvisé un diadème éphémère de fleurs torsadées. Le Prince accompagnera son invitée dans les somptueux jardins du Rocher, à la découverte de ses animaux de compagnie : lions, singes et tigre d’Asie. « La balade dure quarante-cinq minutes et il ne manque que le clair de lune », rapporte Paris Match. L’étincelle se produit, et, le 31 décembre, le Prince Rainier fait sa demande aux parents de Grace Kelly, directement à Philadelphie. « Quand le Prince, accompagné de son aumônier américain, le R. P. Francis Tucker, s’était embarqué, trois semaines plus tôt, pour son premier voyage outre-Atlantique, on lui avait prêté l’intention d’aller y chercher une épouse qui lui permettrait d’assurer la succession au trône. Mais dans son cœur le choix était déjà fait », confie le magazine.

Grace Kelly et le Prince Rainier resteront mariés pendant 26 ans, jusqu’à la mort tragique de la Princesse, en 1982. Ils élèveront ensemble trois enfants qu’on ne présente plus : la Princesse Caroline, le Souverain actuel le Prince Albert, et la Princesse Stéphanie.