Publicité »
Interview

La Fondation Princesse Grace : 60 ans au service des enfants malades et de la culture

caroline-o'conor-directrice-fondation-princesse-grace
Caroline O'Conor, directrice administrative © Monaco Tribune

Rencontre avec Caroline O’Conor pour qui la Fondation est devenue comme une « seconde nature ».

C’est au cÅ“ur de la Principauté, sur le Rocher, que se dresse la Fondation Princesse Grace. Une Fondation qui a hérité du nom de la Princesse Grace, encore aujourd’hui synonyme d’espoir, de solidarité et de douceur.

Publicité

Née en 1964 de la volonté de la Princesse Grace, cette institution célèbre cette année ses 60 ans d’existence. Six décennies tournées vers l’aide aux enfants malades et à leur parent et à la promotion de la culture irlandaise et monégasque.

Au commencement : un soutien à la culture locale

Dès l’origine, la Fondation était vouée à devenir un pilier incontournable de la vie monégasque. Son objectif était de soutenir la culture locale et le savoir-faire propre à la Principauté à travers deux magasins (La Boutique du Rocher) qui ne vendraient que des objets conçus localement.

la-boutique-du-rocher
La Boutique du Rocher située à Monte-Carlo © La Boutique du Rocher / Facebook

Ces magasins existent toujours et font le bonheur des touristes et des Monégasques. Bougies, savons, sacs, poteries, linge, broderie tout provient d’artisans locaux. Le seuil de la porte est à peine franchi qu’une délicieuse odeur vient accompagner les visiteurs à découvrir toute la minutie des objets vendus en boutique.

Publicité »
objets-boutique-du-rocher

boutique-du-rocher-artisanat-local

broderie-concue-mains-boutique-du-rocher
Les broderies sont conçues à la main dans la boutique de Monte-Carlo © Monaco Tribune

La Fondation Princesse Grace, c’est aussi une Bibliothèque irlandaise issue de la collection personnelle de la Princesse Grace et des soutiens financiers aux jeunes danseurs de l’Académie de Danse Princesse Grace et aux jeunes musiciens de l’Académie Rainier III.

bibliotheque-irlandaise-princesse-grace
La collection personnelle de la Princesse Grace à la bibliothèque irlandaise © Monaco Tribune

La Fondation distribue également la Bourse de la Découverte pour un écrivain de moins de 40 ans, le Coup de cœur des lycéens et le Coup de cœur des jeunes musiciens en collaboration avec la Fondation Prince Pierre.

Publicité »

Un soutien indéfectible aux enfants malades

Aujourd’hui, lorsque l’on évoque le nom de la Fondation, ce n’est pourtant pas à cette première activité culturelle à laquelle on pense mais plutôt à celle qui vient en aide aux enfants hospitalisés et à leur parent.

Depuis une vingtaine d’années maintenant, la directrice administrative de la Fondation, Caroline O’Conor Å“uvre au bon fonctionnement de la Fondation présidée par la Princesse de Hanovre, qui a repris le flambeau après le décès accidentel de sa mère en 1982.

Au cÅ“ur de la mission de la Fondation depuis 1999 réside l’aide aux enfants hospitalisés. Le secteur n’a cessé de prendre de l’importance et la Fondation apporte aujourd’hui un soutien matériel et moral précieux aux familles confrontées à la maladie de leur enfant. Elle crée ainsi un véritable havre de paix pour essayer de soulager les familles des tracas inhérents à la maladie.

Maison-des-parents-CHU Orléans
La Maison des Parents du CHU d’Orléans © Fondation Princesse Grace

« Nous aidons directement les parents, il n’y a pas d’intermédiaire. Nous leur versons directement les sommes d’argent ou nous leur payons des hôtels ou des hébergements. Le fonctionnement est très efficace » explique Caroline O’Conor, résumant ainsi l’essence même de l’action de la Fondation. Preuve de son efficacité, si la situation l’exige, les fonds peuvent être débloqués du jour au lendemain. Cette réactivité est d’ailleurs l’une des plus grandes fiertés de la Fondation.

Concrètement, cette aide se traduit par le financement de frais médicaux non pris en charge par la sécurité sociale, l’hébergement des parents dans des maisons des parents et l’organisation d’ateliers et d’activités de divertissement pour égayer le quotidien des enfants hospitalisés.

Publicité »
mediation-animale-centre-hospitalier-aix
Une séance de médiation animale pour divertir les enfants malades du Centre Hospitalier d’Aix © Fondation Princesse Grace

« Certains séjournent à l’hôpital pendant des mois, ils font l’école à l’hôpital. Il faut essayer de les divertir, de leur changer les idées », explique Caroline O’Conor.

Un partenariat étroit avec le monde hospitalier

« Nous avons un partenariat avec un peu plus de 60 hôpitaux pédiatriques. Nous travaillons en étroite collaboration avec les services sociaux, éducatifs et hospitaliers. Ce sont eux qui nous sollicitent, qui nous proposent des projets. C’est ensuite Monsieur Riey [le secrétaire général et trésorier] qui décide d’y répondre favorablement ou non en coordination avec la Princesse de Hanovre » souligne la directrice, mettant en lumière l’importance d’un travail d’équipe et de concertation entre tous les acteurs.

Maison-du-Bonheur
La cuisine au sein de la Maison du Bonheur © Fondation Princesse Grace
chambre-30m2-maison-des-parents
Une chambre de 30 m² dédiée aux familles d’enfants malades © Fondation Princesse Grace

Alors qu’aujourd’hui, les maisons des parents se construisent de plus en plus autour des hôpitaux pédiatriques, Caroline O’Conor précise : « Il y a 20 ans, il y avait très peu de maisons des parents. C’était vraiment la galère pour les parents dont les enfants étaient hospitalisés. Sur du long terme, il est impossible de laisser un petit enfant de 5 ans tout seul à l’hôpital. Il faut qu’il soit accompagné d’au moins un de ses parents sinon, c’est dramatique. »

Une petite équipe dévouée et passionnée

Près de 6 millions d’euros ont été reversés pour aider pas moins de 25 000 enfants dans 62 hôpitaux français différents, 7,3 millions d’euros ont été destinés à la recherche médicale, 1,6 million d’euros pour participer à la construction de maisons des parents hospitalières.

Au total, 30 millions d’euros ont déjà été versés en seulement 22 ans. Derrière cette réussite se cachent Henri Riey, administrateur, qui porte les rôles de secrétaire général et de trésorier, et Caroline O’Conor, directrice administrative de la Fondation. Une équipe réduite mais efficace, en témoignent les centaines de photographies, de dessins et de lettres de remerciement qui tapissent les murs du bureau de la Fondation.

Publicité »

« Je fais tout pour aider les parents. Ça me fait vraiment plaisir ! Même quand je suis en vacances, je regarde mes mails. C’est un métier passion. Je ne remplis pas simplement des cases ou de la paperasse. Il y a des parents qui sont dans une grande détresse avec des enfants très malades et parfois ça déchire le cÅ“ur » confie Caroline O’Conor, laissant transparaître toute la passion qui l’anime.

Une mobilisation exemplaire et des donateurs fidèles

Chaque année, le Bal de la Rose, organisé par la SBM au profit de la Fondation, attire l’élite monégasque et internationale, contribuant ainsi à récolter des fonds précieux pour la poursuite de ses actions. Le dernier Bal de la Rose, organisé en mars dernier, a permis de lever la somme remarquable de 260 000€, témoignant de la générosité et de la mobilisation exceptionnelles qui entourent la Fondation.

bal-de-la-rose-2024-famille-princiere-monaco
De gauche à droite : Béatrice Borromeo, Pierre Casiraghi, Gloria Gaynor, Christian Louboutin, la Princesse Charlène, le Prince Albert II, la Princesse Caroline, Charlotte Casiraghi, Alexandra de Hanovre et Ben-Sylvester lors de leur arrivée au Bal de la Rose. Â© Éric Mathon / Palais princier

Outre le succès du Bal de la Rose, la Fondation peut compter sur le soutien indéfectible de donateurs fidèles, parmi lesquels la SBM et quelques donateurs résidents très réguliers.

Tout don reste le bienvenu pour cette Fondation. Qu’il soit fait par chèque, virement ou en espèces, toutes les informations utiles sont sur le site internet de la Fondation.

La Fondation Princesse Grace a marqué de son empreinte la vie de milliers d’enfants malades et de leurs familles en 60 ans d’existence. Aujourd’hui, c’est grâce à la Princesse de Hanovre et son équipe restreinte qu’est perpétué l’héritage d’une des Princesses les plus emblématiques de la Principauté de Monaco : la Princesse Grace.

Publicité »