Publicité »
Analyse

Thiago Scuro et son impact sur le renouveau de l’AS Monaco

thiago-scuro
© AS Monaco

Dans notre nouvelle série d’articles, nous nous penchons sur trois personnalités clés ayant contribué au succès de l’AS Monaco cette saison. Aujourd’hui, nous nous intéressons à Thiago Scuro, PDG de l’AS Monaco.

Nommé directeur sportif de l’AS Monaco en juin 2023, puis PDG en octobre 2023, le mandat de Thiago Scuro à l’AS Monaco a été marqué par de nombreux points positifs. Supervisant les activités sportives et commerciales du club, il rapporte directement au président Dmitri Rybolovlev, dont l’implication a permis à l’AS Monaco de retrouver un rôle de leader en Ligue 1.

Publicité

De grands défis à réaliser

En succédant à Paul Mitchell, Scuro, qui a brillamment dirigé Red Bull Bragantino au Brésil, a joué un rôle crucial dans la qualification des Monégasques pour la phase de groupes de la Ligue des champions, une première depuis la saison 2018/2019.

« La phase de groupes de la Ligue des champions est l’objectif », affirmait Scuro en début de saison. « Le message du président a été très clair dès le premier jour. Le club doit constamment être dans la phase de groupes. Cela change tout en termes de ce que nous voulons accomplir. La saison prochaine marquera le centenaire du club. Se qualifier à cette occasion sera spécial. Nous travaillons dur pour y parvenir ».

Publicité »
adi-hutter-min
Adi Hütter et Thiago Scuro sont déjà complices lors de leur première conférence de presse (Photo © AS Monaco)

« Il faut d’abord regarder la fin de la saison dernière, qui a laissé beaucoup de cicatrices chez les joueurs. Personne n’était satisfait de ce qui s’est passé. Dès le premier jour, ce sentiment était très fort à l’entraînement. Tout le monde voulait montrer que nous pouvons faire mieux, faire plus et travailler ensemble différemment. Ce qui s’est passé l’année dernière est le premier ingrédient de ce que nous avons construit depuis le 3 juillet. Et je pense que notre approche des joueurs, basée sur la transparence, en parlant toujours individuellement et collectivement, est également clé. Tout tourne autour du type de football que nous voulons offrir. Les nouvelles recrues sont totalement liées à cette idée de jeu, ce qui a beaucoup contribué à améliorer le niveau des entraînements et à obtenir de bonnes performances ».

Mission accomplie

Le week-end dernier, les rêves de l’AS Monaco sont devenus réalité, et Scuro avait de quoi être ravi. « Je suis très heureux ! C’était une saison difficile, avec des hauts et des bas, mais nous avons réussi à relever notre défi », a-t-il déclaré.

« C’est vraiment très positif de valider cette deuxième place pour l’AS Monaco, surtout après une longue période sans une telle régularité. Nous avons fait un bon travail avec ce groupe, qui a montré beaucoup de qualités, avec des joueurs expérimentés et des jeunes issus de l’académie. Cela représente l’essence de l’institution et nous sommes heureux d’écrire un nouveau chapitre de son histoire ».

thiago-scuro (2)
Deux jours après le dernier match de la saison, Scuro a pris la parole pour partager ses réflexions sur une campagne réussie (Photo © AS Monaco)

Malgré le scepticisme initial quant à sa nomination pour remplacer son prédécesseur de renom, Scuro n’a pas laissé cela l’affecter. Il a géré la transition en douceur et s’est immédiatement concentré sur l’élévation de l’AS Monaco à son meilleur niveau.

Publicité »

Relations avec le Président et Hütter

Scuro a rapidement établi une relation solide avec le président Dmitri Rybolovlev et l’entraîneur Adi Hütter. Le partage de principes similaires concernant un football offensif et excitant pour les fans, ainsi qu’une communication honnête et claire, a permis au trio de travailler harmonieusement.

« Le Président a été très important et présent pour nous cette saison. Il assistait parfois aux entraînements et était toujours proche de moi et d’Adi Hütter, soutenant les joueurs, surtout dans le vestiaire. Il a joué un rôle clé dans les grandes décisions de cette saison et a aidé à notre progression, notamment après l’élimination en Coupe de France contre Rouen. Nous avons eu des réunions à ce moment-là avec les joueurs clés, l’entraîneur et moi-même. Il a toujours été derrière nous et a contribué à atteindre notre objectif de retour en Ligue des champions », a reconnu Scuro.

Dmitry-Rybolovlev
Le Président de l’AS Monaco, Dmitri Rybolovlev, aux côtés de Thiago Scuro à La Turbie (Photo © AS Monaco)

Scuro a ensuite ajouté sur l’entraîneur autrichien : « Sur le plan personnel, il est une très bonne personne, facile à travailler, à partager des idées et la stratégie du club. Cette relation a très bien fonctionné dès le début et j’ai confiance en son style de jeu. Cela rend nos interactions et décisions beaucoup plus faciles. Nous voulons les mêmes choses. Il est également capable de convaincre les joueurs de ses méthodes assez rapidement, ce qui n’est pas facile. Que la direction, l’entraîneur, le staff et les joueurs soient alignés sur les mêmes principes est certainement la voie du succès ».

« Il est venu avec une approche très individuelle pour chaque joueur. Ils se sentent respectés par lui en tant que personne et entraîneur. Sa porte est toujours ouverte pour discuter et exprimer des désaccords et des points de vue. Cela aide à créer un environnement honnête, ce qui est important ».

Thiago Scuro et Adi Hütter (Photo © AS Monaco)

En ce qui concerne la recherche d’un bon équilibre dans l’équipe entre offrir un cadre propice à l’épanouissement de nombreux jeunes talents d’élite, tels que Maghnes Akliouche, Eliesse Ben Seghir, Kassoum Ouattara et Soungoutou Magassa, et garantir la présence de joueurs établis et expérimentés, tout se déroule comme prévu.

Publicité »

« Nous voulons maintenir un bon mélange entre expérience et jeunesse, car cela correspond à l’histoire du club et c’est ainsi que nous voulons avancer. Faire émerger de jeunes talents fait partie de l’ADN de l’AS Monaco, mais avant tout, nous devons rester performants sur le terrain », a affirmé Scuro.

« Nous continuerons à maintenir un certain équilibre entre les deux pour poursuivre notre dynamique ».

Soutien de l’entraîneur

Bien que tout n’ait pas été facile et que de nombreux défis se soient présentés, avec des baisses de forme, des joueurs partis pour la CAN et la Coupe d’Asie, ainsi que des blessures clés telles que celles de Breel Embolo, Caio Henrique, Aleksandr Golovin et Ben Seghir, le soutien et la patience de Scuro ont été essentiels pour permettre à Hütter de continuer à travailler en harmonie et de justifier la confiance placée en lui.

Parmi les autres moments difficiles que Hütter a dû gérer, on peut citer le remplacement du gardien Philipp Kohn par Radoslaw Majecki, la recherche d’une solution pour leur piètre bilan à domicile, où ils sont restés sans victoire pendant 126 jours au Stade Louis-II, et le renforcement de leur défense parfois perméable.

Lucide sur le fait que des ajustements sont nécessaires, Scuro a parlé de manière perspicace du sujet lors de sa récente conférence de presse, déclarant : « Notre objectif est maintenant de prendre du recul par rapport à cette saison, car le résultat est là, mais évidemment, nous avons beaucoup de choses à améliorer. Nous avons traversé des moments plus difficiles et nous voulons comprendre pourquoi, afin de montrer plus de continuité et de régularité l’année prochaine. Nous avons montré notre capacité à réagir, mais nous voulons mieux contrôler les choses, car les attentes seront de plus en plus élevées ».

thiago-scuro (1)
« Devenir directeur sportif puis PDG de l’AS Monaco a été un accomplissement personnel très important » (Photo © AS Monaco)

Lorsqu’on lui a demandé ses souvenirs préférés de la campagne, il était intéressant d’entendre les réponses de Scuro. Il a déclaré : « Si je devais en choisir un, ce serait sans aucun doute ma présentation à la presse, qui a été un moment spécial pour moi. Devenir directeur sportif puis PDG de l’AS Monaco a été un accomplissement personnel très important ».

Publicité »

« Mais je dois aussi mentionner notre victoire à Nice lors du Derby, qui a été un tournant pour notre saison. Après ce match, nous avons montré notre force. Donc, si je devais choisir deux moments, l’un plus personnel et l’autre plus collectif, ce seraient ceux-là ».

Un avenir prometteur

Avec une première saison réussie, tous les regards se tournent maintenant vers le mercato pour renforcer l’équipe en vue de la saison 2024/2025. Il sera intéressant de voir comment Scuro abordera cette tâche dans un marché ultra-compétitif.

Pour potentiellement injecter de la profondeur, de la qualité et de l’expérience dans l’équipe afin de compléter leurs rangs déjà bien fournis, il sera intéressant de voir comment il abordera cette tâche, ce qui sera plus facile à dire qu’à faire dans le marché ultra-compétitif actuel. Bien qu’il soit difficile de répliquer le succès de sa première année, qui a vu l’arrivée de joueurs comme Denis Zakaria, Wilfried Singo, Folarin Balogun, Thilo Kehrer, Mohammed Salisu et Ouattara, il fera de son mieux pour sécuriser des recrues intelligentes.

« Le marché est très dynamique en ce moment et nous ne contrôlons pas tout, mais nous devons agir en temps voulu. Participer à la phase de groupes de la Ligue des champions est un grand défi, comme ce que nous venons d’accomplir en terminant en haut du classement de la Ligue 1. Nous voulons simplement écrire la prochaine page de l’histoire de l’AS Monaco », a-t-il déclaré.

S’étant révélé être un opérateur avisé, faisant preuve de diligence pour identifier des joueurs correspondant au profil de l’équipe et au juste prix, on peut s’attendre à ce que Scuro réalise des recrutements astucieux cet été.

Thiago Scuro et Thilo Kehrer (Photo © AS Monaco)

Il est également important de noter comment la gestion du club (Hütter, Scuro et Rybolovlev) a contribué à ce que les joueurs non seulement conservent leur valeur marchande, mais, dans de nombreux cas, augmentent leur valeur de manière significative, ce qui est toujours un bon signe dans le football moderne.

Publicité »

Il sera particulièrement intéressant de voir si Scuro utilise ses vastes connaissances du football brésilien et sud-américain pour réaliser des recrutements astucieux afin de renforcer l’équipe.

Lorsqu’il a discuté de ses plans pour le prochain mercato, il était fascinant d’entendre son opinion sur le sujet. Notamment, il a clairement indiqué qu’il ne voyait pas réellement la nécessité d’apporter des changements majeurs à l’effectif, mais plutôt des ajustements mineurs. « Nous voulons rester solides ! Nous avons l’ambition de recruter de nouveaux joueurs. Nos besoins sont guidés avant tout par nos performances, que nous analysons constamment tout au long de la saison. Nous travaillons actuellement sur le mercato depuis février avec le département de recrutement, moi-même, Carlos Avina, Adi Hütter et les entraîneurs adjoints. Nous avons un plan assez clair pour cet été », a-t-il révélé.

« Étant donné qu’une équipe engagée dans deux compétitions utilise généralement entre 20 et 21 joueurs, nous sommes suffisamment armés en nombres. Paris, par exemple, n’a utilisé que 19 joueurs cette saison pour compétitionner dans trois compétitions. Si des départs surviennent, ils seront naturellement remplacés, mais nous n’avons pas l’intention d’augmenter le nombre de joueurs dans le groupe. Particulièrement parce que nous souhaitons toujours nous appuyer sur le Groupe Elite, qui nous a fourni beaucoup de joueurs cette saison lors des périodes où nous en avions besoin ».

« Nous avons une idée des postes et des profils que nous voulons recruter. Honnêtement, je ne pense pas que Monaco ait besoin de beaucoup de joueurs supplémentaires. Nous avons une équipe solide et forte, et il n’y aura pas de CAN ou de Coupe d’Asie la saison prochaine. Mais ce qui est certain, c’est que ceux qui nous rejoindront apporteront de la valeur à l’équipe. Nous voulons des joueurs avec du caractère et capables de donner au coach la possibilité de modifier sa manière de jouer en fonction de l’adversaire ».

Satisfait de son environnement et de la manière dont les choses se sont déroulées jusqu’à présent, même s’il existe des lacunes dans l’équipe à corriger, notamment en défense, Scuro semble clairement apprécier son rôle et façonner l’équipe dans l’image définie par lui-même et Hütter, axée sur l’attaque et l’offensive.

Kassoum Ouattara et Thiago Scuro (Photo © AS Monaco)

« Ce que je ressens aujourd’hui, c’est que les joueurs ont adhéré à l’idée de jeu et sont alignés avec nos objectifs pour la saison. Notre entraîneur, Adi Hütter, a une philosophie de jeu très claire avec un leadership naturel, et cela se reflète sur le terrain. Nous voulons continuer à progresser dans cette direction et grandir avec ces concepts », a déclaré Scuro sur le site web de l’AS Monaco plus tôt dans la saison.

Publicité »

« L’idée que nous voulons développer est de jouer un football agressif, un style de jeu résolument axé sur l’aspect offensif. Cette manière de jouer crée de nombreuses occasions, et nous avons des joueurs de très bon niveau prêts à les exploiter pour marquer. Et à l’arrière, nous travaillons dur pour défendre en équipe, de la meilleure façon possible. Tout le monde joue ensemble, que ce soit en attaque ou en défense. Cela nous donne la cohérence nécessaire pour bien attaquer cette saison ».

Rayonnant dans tous les domaines

Accordant une grande valeur aux relations humaines, à la communication et à la création d’un environnement propice à la réussite, le quadragénaire fait tout son possible pour mettre Monaco sur la voie de l’atteinte de sommets encore plus grands la saison prochaine.

Notamment avec le fait qu’il ait joué un rôle important dans le développement et le renforcement des liens avec la communauté locale à travers de nombreux événements organisés par l’AS Monaco.

ÜNSEME Cup
Thiago Scuro avec les participants du programme ÜNSEME (Photo © AS Monaco)

De plus, il a également été présent pour cultiver les relations entre le club et les sponsors, comme en témoigne sa participation à l’événement Bang & Olufsen.

Bien que cela ne soit pas facile de maintenir cette trajectoire ascendante, de nombreux signes sont positifs et indiquent que l’AS Monaco est sur la bonne voie avec Scuro, à la tête des opérations footballistiques. Lui et Hütter forment un duo parfait pour ramener le club dans les plus hautes sphères du football français et européen, là où il mérite d’être.