Publicité »
Brève

Costazzura : le guide qui éclaire la Côte d’Azur pour les Italiens

presentation-costazzura-cci
Les participants et contributeurs étaient nombreux lors de l'inauguration © Monaco Tribune / Théo Briand

En italien, le guide propose des destinations méconnues de la Côte d’Azur.

Le soleil brille sur la terrasse du IT Villaggio, la mer bleu azur scintille au loin. Quel autre meilleur décor pour présenter la dernière édition du guide touristique Costazzura, destiné à séduire les touristes italiens et à les attirer sur la Côte d’Azur et dans son arrière-pays.

Publicité

Aujourd’hui, composée à moitié de membres français et italiens, la Chambre de Commerce Italienne continue de renforcer les liens entre la France et l’Italie à travers cette initiative, en collaboration avec Côte d’Azur France Tourisme, anciennement CRT.

Agostino Pesce, Directeur Général de la Chambre de Commerce Italienne de Nice, note que finalement les crises profitent à la Côte d’Azur : « plus il y a des crises, plus les italiens viennent ici parce que c’est proche. »

Développer le tourisme dans l’arrière-pays et le slow tourism

Comme le souligne Alexandra Borchio Fontimp, présidente de Côte d’Azur France Tourisme, l’objectif de cette nouvelle édition a d’abord été de diriger les touristes vers des destinations moins connues sur le littoral mais aussi dans l’arrière-pays. C’est toute la diversité de la côte d’azur qui est montrée, des montagnes jusqu’à la mer en passant par la ruralité. Parce que oui la Côte d’Azur peut aussi être « rurale et agricole. »

Publicité »

En s’inspirant des pratiques touristiques de l’autre côté de la frontière, la CCI et Côte d’Azur France Tourisme s’efforcent de promouvoir un tourisme plus lent et authentique, un concept bien connu des Italiens. Ce « slow tourism » invite à prendre le temps de découvrir les richesses locales et des destinations éloignées du tourisme de masse.

Si l’on retrouve bien évidemment Nice et Monaco, le guide propose rapidement de découvrir Saint-Paul de Vence, Biot, Villeneuve-Loubet, Théoule-sur-Mer ou encore Thorenc. Avec cette nouvelle édition du guide Costazzura, la Côte d’Azur se prépare à accueillir à bras ouverts les touristes italiens, leur offrant une expérience riche et diversifiée, bien au-delà des clichés traditionnels.

Le dernier mot revient à Alexandra Borchio Fontimp, présidente de Côte d’Azur France Tourisme qui célèbre la coopération entre les deux pays : « Vive l’Italie et vive notre amitié franco-italienne ! »

Publicité »