Publicité »
Brève

Moustiques tigre à Monaco : comment s’en protéger ? 

moustique-tigre-monaco-dispositif
La plupart du temps, les cas de dengue concernent des personnes ayant voyagé en zone tropicale © Pixabay

Le moustique tigre est reconnaissable par ses rayures noires et blanches sur le corps. 

Arrivé à Menton en 2004, le moustique tigre a déjà colonisé tout le département et la Principauté de Monaco, propageant les risques épidémiques qui vont avec (dengue, chikungunya, zika). Pour s’en protéger comme il se doit, le Gouvernement Princier a mis en place un dispositif de surveillance des moustiques. Il a pour but de déterminer s’ils sont porteurs de virus et de déclencher une intervention ciblée en cas de détection.

Publicité

En raison de plusieurs cas de dengue dans la région PACA, la situation inquiète les autorités monégasques. Le Département des Affaires Sociales et de la Santé a ainsi décidé de déployer plusieurs instruments de prélèvement des moustiques dans des zones stratégiques de la Principauté. Des échantillons seront recueillis et analysés une fois par semaine afin de s’assurer qu’il n’y a aucun virus. 

Les bonnes pratiques pour éviter la contagion 

Via un communiqué, la Principauté invite les personnes malades à prendre toutes les précautions nécessaires en « utilisant des répulsifs à moustiques, des moustiquaires ou des insecticides et, si nécessaire, en effectuant des traitements larvicides et adulticides au sein de leur domicile. ». 

En cas d’apparition des symptômes de la dengue, soit une forte fièvre souvent accompagnée de maux de tête, de nausées et de vomissements, il est fortement recommandé de consulter un médecin. Lui seul pourra réaliser un test rapide d’orientation diagnostique (TROD).

Publicité »

Pour rappel, la dengue est une maladie à déclaration obligatoire. Les professionnels de santé doivent informer la Direction de l’Action Sanitaire en cas de diagnostic afin d’empêcher la transmission qui se réalise par la piqûre d’un moustique porteur du ledit virus.